Construction de garage : prix et conseils

175 à 600 € / m²

Il existe de nombreuses possibilités pour construire un garage sur son terrain. Ce dernier peut être attaché ou indépendant de la maison. De nombreux matériaux peuvent être utilisés. Un garage en bois revient entre 175 et 450 € / m². Pour un garage en parpaing, il faut compter entre 225 et 550 € / m².

Prix de construction d’un garage au m²

Prix construction garage par matériau

Le prix d’un garage dépend en grande partie du type de matériau envisagé. Dans le tableau ci-dessous, nous vous présentons les principaux matériaux ainsi que les tarifs moyens associés pour un garage hors-sol de 20 m².

Dans la dernière colonne, nous vous indiquons une estimation budgétaire au m². Ainsi, il vous sera plus facile d’estimer le prix de construction d’un garage de 30 m², 40 m² ou 50 m².

Matériau utiliséPrix moyen garage 20 m² HT Prix moyen au m²
Bois3 500 – 9 000 €175 – 450 €
Métal2 000 – 7 500 €100 – 325 €
Parpaing4 500 – 11 000 €225 – 550 €
Brique7 500 – 12 000 €375 – 600 €

Ces tarifs prennent en compte la construction de la structure du garage (murs et toiture) ainsi que l’isolation et la porte de garage. D’autres travaux annexes tels que la réalisation d’une dalle, l’électricité ou la plomberie sont généralement à prévoir (Nous y reviendrons un peu plus loin dans l’article).

bouton
Comparez les maçons pour construire un garage
Prix moyen: 175 à 600 € / m²
Gratuit - Sans engagement

Construction d’un garage : critères de prix

Outre le matériau, d’autres paramètres entrent en compte pour évaluer le budget de réalisation d’un garage de maison :

  • Le type de construction : hors-sol, semi-enterré ou enterré. Pour les deux derniers cas, des travaux de terrassement supplémentaires seront à prévoir.
  • La dimension du garage : simple ou double
  • Le niveau d’isolation
  • Le type de toiture et de couverture
  • La main d’oeuvre : auto-construction ou intervention d’un professionnel  
  • Les finitions choisis : revêtement de sol, fenêtre, électricité, plomberie….

Identifier le type de garage

Comment déterminer l’implantation de votre garage par rapport à la configuration de votre maison. Il existe 3 principales possibilités. Voyons chacune d’elles en détail.

Le garage hors sol

Lorsque la maison a déjà été implantée, et que le garage ne faisait pas partie des plans d’exécution, construire un garage hors-sol est la solution la plus simple à mettre en oeuvre. Ce dernier peut être, soit accolé à la maison, soit indépendant.

Le garage accolé 

Comme son nom l’indique, ce local est attaché à la maison. Le principal avantage de cette configuration est de pouvoir accéder au garage depuis la maison par une porte de service.

maison contemporaine

Pour que ce type de construction soit possible, il est bien entendu nécessaire de disposer de suffisamment de terrain autour de la maison. Par ailleurs, dans la mesure où le garage communique directement avec l’habitation, il est conseillé de réaliser des fondations différentes de celles de la maison.

Vous limiterez ainsi les risques de déperdition de chaleur.

Le garage accolé est la solution la plus économique puisque son tarif démarre autour de 200 € / m².

Le garage indépendant

Lorsque vous ne pouvez pas réaliser un garage communiquant avec votre maison ou pour préserver son architecture, vous pouvez opter pour un garage détaché qui sera totalement isolé de l’habitation. Cela réclame toutefois un terrain suffisamment grand pour envisager sa construction. 

Si l’inconvénient de cette option réside dans l’absence d’un accès direct via la maison, l’avantage se traduit par une réduction de la nuisance sonore liée aux allées et venues des véhicules. 

Le tarif de construction d’un garage indépendant varie généralement entre 300 et 700 € / m² (hors finitions).

Le garage semi-enterré

Une partie de ce garage est construit sous le niveau de la maison. Ce type de garage est souvent envisagé lorsque la maison bénéficie d’une surélévation par rapport au niveau naturel du sol. Ainsi, la partie se situant entre le rez-de-chaussée et le sol peut-être récupéré pour abriter les véhicules. 

Pour qu’un garage semi-enterré soit réalisable, une étude préalable du sol est nécessaire. L’avantage du garage semi-enterré est qu’il n’empiète pas du tout sur le terrain réservé aux aménagements extérieurs. En revanche, ce type de chantier nécessite de gros travaux de terrassement et la construction d’un mur de soutènement.

Le coût final est donc plus important. Il peut atteindre plus de 800 € / m².

Vous souhaitez construire un garage ?
Trouvez un maçon qualifié près de chez vous.
Gratuit - Sans engagement

Le garage enterré

Alors que dans la version précédente, seule une partie du garage est construite en sous-sol, pour une version enterrée, c’est toute la structure qui est réalisée sous la maison. Ce type de construction exige de lourds travaux de terrassement.

C’est pourquoi en général, il est recommandé de prévoir un garage en sous-sol au moment de la construction de la maison. 

A titre informatif, sachez tout de même que, si vous souhaitez réaliser ce type de travaux après l’achèvement de votre maison, il faudra envisager un budget qui avoisine les 900 € / m².

Le carport : l’alternative entre abri et garage

Si nous avons évoqué les 3 principales configurations de garage, il existe une solution nettement plus économique et engageant moins de frais : le carport.

Contrairement aux “vrais” garages, celui-ci n’offre pas une protection optimale des véhicules, puisqu’il n’y a ni murs ni portes. Toutefois, la présence d’un simple toit permet de mettre la voiture à l’abri des intempéries.  Par ailleurs, le coût de construction est nettement réduit puisqu’il faut compter en moyenne environ 2 000 € pour une solution simple, à adosser à la maison.

Quel matériau pour la construction de garage ? 

Le garage en bois

Ce matériau ne peut être envisagé que pour les garages hors sol. En effet, la construction de ce type de local peut tout à fait être réalisée à partir d’une structure en ossature bois. Votre garage bénéficiera ainsi d’une bonne isolation naturelle et, côté esthétique, vous pourrez profiter du cachet et de l’authenticité du bois. 

Par ailleurs, le bois offre l’avantage de s’associer facilement avec les matériaux utilisés dans la construction tel que le béton ou la brique. 

abri voiture

Côté prix, le garage en bois coûtera en moyenne moins de 200 € / m² si vous choisissez une essence de bois d’entrée de gamme. En revanche, si vous optez pour un bois plus noble tel que le bois exotique ou le chêne, le prix sera revu à la hausse.

Enfin, l’inconvénient du bois réside dans l’entretien qu’il requiert. En effet, pour éviter toutes mauvaises surprises, vous devrez vous assurer que votre structure en bois est bien protégée contre les insectes et contre l’humidité. 

Le garage en parpaing

C’est le matériau par excellence utilisé en construction. C’est sa robustesse et son prix intéressant qui lui permet de se positionner comme leader sur le marché des matériaux de construction. 

Faire un garage en parpaing assure à ce dernier une résistance optimum contre les intempéries. En revanche, l’utilisation de ce type de matériau comporte un inconvénient lié à la main d’oeuvre. En effet, le délai de fabrication d’un mur en parpaing peut être assez long.

Si vous souhaitez faire appel à un professionnel pour la construction de votre garage en parpaing, le coût lié à la main d’oeuvre risque d’être assez conséquent puisque celui-ci est calculé en fonction du temps passé.

Trouvez le bon maçon pour construire un garage
Comparez les maçons
disponibles près de chez vous
Comparez les maçons
Gratuit - Sans engagement

Le garage en brique

Traditionnellement utilisée pour habiller les façades des habitations du Nord de la France, la brique peut tout à fait être utilisée pour la construction d’un garage indépendant ou accolé. Elle sera alors choisie avant tout par souci d’harmonisation architecturale. 

Par ailleurs, comme pour le parpaing, l’élévation d’un mur en brique nécessite un temps de main d’oeuvre assez conséquent.  

Le garage en métal

Tout comme pour le bois, il est tout à fait possible de réaliser un garage à ossature métallique. Souvent présenté sous forme de kit, le garage en métal est assez accessible au niveau tarif puisque le prix de construction de ce type de garage varie entre 150 et 300 € / m².

garage beton

Il faut toutefois noter que le métal est un mauvais isolant. En fonction de vos attentes, il pourra être nécessaire d’engager d’importants travaux d’isolation. 

Le garage préfabriqué : la solution rapide à mettre en oeuvre

Si vous ne souhaitez pas engager de lourds travaux de construction pour la création de votre garage, les matériaux comme le bois ou le métal offre la possibilité d’avoir recours à des structures préfabriquées. Celles-ci peuvent se présenter sous 3 formes : 

  • Container : une solution pratique, rapide et qui peut s’avérer très économique selon les finitions souhaitées
  • Modulaire : personnalisables, les modules s’imbriquent les uns dans les autres pour former le garage à la dimension souhaitée
  • Monobloc béton : la solution la plus solide et qui offre la durée de vie la plus longue. Tout comme la version modulaire, le prix d’un garage préfabriqué monobloc béton peut toutefois atteindre 2 000 € / m² en fonction des finitions attendues.  

Dimensions du garage selon l’usage 

La dimension de votre futur garage est un critère clé à déterminer en premier lieu. Celle-ci dépendra bien évidemment de l’usage que vous allez faire de la pièce nouvellement créée et du nombre de véhicules destinés à y être parqués.

Voici un tableau synthétique des dimensions standards à envisager en fonction de votre besoin : 

Nombre de véhiculesSurface minimumDimension garageHauteur sous plafond
1 voitureGarage simple (18 m²)6 x 3 m2,50 m
2 voituresGarage double (32 m²)6 x 5,40 m2,50 m
1 voiture + 1 motoSimple (24 m²)6 x 4 m2,50 m
2 voitures + rangementDouble (49 m²)7 x 7 m2,70 m

Prix construction d’un garage : exemple de devis

Prix de construction d’un garage indépendant en parpaing 30 m² 

Au moment de la construction de votre maison, un garage vous semblez inutile. Aujourd’hui, vous regrettez de ne pas l’avoir prévu et vous décidez de construire un garage en parpaing sur votre terrain.

faire un garage

Comme vous avez de bonnes connaissances en maçonnerie, vous le réaliserez vous-même. Vous vous rendez donc dans le magasin de bricolage le plus proche de chez vous et vous faites réaliser un devis pour un garage de 30 m² avec une toiture en tuile. Le devis proposé hors fondations s’élève à 9 000 € TTC.

Prix d’un garage préfabriqué en béton 20 m²

Vous venez d’acheter une voiture neuve. Et comme vous habitez une région où les températures négatives sont régulières en hiver, vous décidez de faire réaliser un garage. Pour que le temps de montage soit raccourci au maximum, vous choisissez un modèle préfabriqué.

Vous optez pour le béton comme matériau. Ainsi, vous pourrez enduire l’extérieur de la même couleur que votre façade de maison. 

Vous vous rendez donc chez un fournisseur spécialisé dans les garages en kit et vous demandez un devis. Pour un garage préfabriqué en béton de 20 m² équipé d’une porte motorisée, le montant du devis s’élève à 10 500 € TTC.  

Pose d’un garage accolé en kit bois 15 m²

Vous souhaitez ajouter sur le côté de votre habitation une partie garage. Dans la mesure où il existe déjà un mur de soutien, un modèle bois en kit peut être facilement adossé. Vous faites donc réaliser un devis de construction de garage qui s’élève à 2 500 € TTC pour l’ensemble de la structure, y compris la charpente et la couverture. 

Réglementation et autorisation

La réglementation à suivre pour la construction d’un garage dépend de sa dimension :

  • pour une surface inférieure à 20 m² : une simple déclaration de travaux suffit
  • Pour une surface supérieure à 20 m² : un permis de construire est nécessaire (vous trouverez le formulaire correspondant en cliquant ici)

Construction garage : 5 questions utiles à se poser 

Combien de véhicules faut-il abriter ? 

C’est la question essentielle à se poser puisque c’est ce qui va déterminer la dimension du garage idéal. Comme nous l’avons vu un peu plus haut, selon votre besoin, il existe des dimensions standards.

Toutefois, outre le nombre de véhicules destinés à être abrités, leur agencement est également important. Si le terrain vous le permet, pensez à la configuration qui correspond le mieux à votre vie quotidienne. 

Si nous prenons l’exemple d’un garage deux voitures, il vous faut réfléchir au stationnement le plus pratique pour votre quotidien. Faut-il garer les voitures cote à cote ou en file indienne ? Tout dépend de l’utilisation que vous en faites.

Si vous utilisez les deux véhicules quotidiennement, un stationnement cote à cote permettra à chaque conducteur de sortir librement sans avoir besoin de déplacer l’autre véhicule. 

Le garage va-t-il servir de buanderie ? 

Vous aimeriez gagner de l’espace dans votre salle de bain ? Pourquoi ne pas installer un coin buanderie dans votre nouveau garage pour y installer votre lave-linge. Bien sûr, pour que ce soit utile, il faudra que le garage soit communicant avec la maison, bénéficie d’un raccordement d’eau et d’une prise électrique.

Et pour y stocker votre linge, prévoyez une bonne isolation de la pièce. 

Souhaitez-vous y aménager un coin rangement ou un atelier ? 

Tout comme le coin buanderie, un garage est un très bon moyen de stocker le trop-plein de vos armoires. Pour cela, prévoyez un peu d’espace pour des étagères. Pour un atelier, il faudra également prévoir un petit espace de travail pour les moments de bricolage.

piece stockage

Quelles sont les installations électriques et sanitaires à prévoir ?

Cette question découle des précédentes, mais elle est aussi très importante. En effet, penser à des aménagements intérieurs c’est parfait, mais il faut également prévoir toutes les installations qui permettront d’en profiter. 

Le garage a-t-il vocation à devenir une pièce de vie ? 

Aujourd’hui, vous avez besoin d’un garage, c’est vrai. Mais dans 10 ans ? Votre famille se sera peut-être agrandie et une pièce supplémentaire serait très appréciable. Transformer le garage en chambre pourrait alors être envisagé ce qui nécessiterait peu de travaux si vous avez envisagé cette option en amont. 

Aujourd’hui, il est en effet très courant de transformer un garage en habitation. Cela revient nettement moins cher que la construction d’une extension.

Construction d’un garage : comment procéder ?

Monter soi-même ou faire appel à un professionnel ?

Construire soi-même son garage permet de réaliser de substantielles économies sur la main d’oeuvre. Toutefois, il faut tout de même avoir conscience que la réalisation d’un garage n’est pas aussi simple que le montage d’un abri de jardin.

En effet, pour supporter le poids d’une voiture, le garage nécessite de solides fondations. Par ailleurs, des connaissances en terrassement, en maçonnerie, en toiture, en isolation, en électricité et en plomberie peuvent s’avérer nécessaires en fonction du niveau de finitions souhaité pour votre structure. 

parking voiture

Par ailleurs, pour parvenir à la réalisation totale de votre garage, vous aurez besoin de matériels spécifiques et la location d’engin peut s’avérer très onéreuse. 

C’est pourquoi nous vous conseillons de privilégier le recours à un professionnel pour la construction de votre garage. Au final, même si vous réaliserez un peu moins d’économies en passant par l’auto-construction, vous profiterez d’un résultat de qualité et vous garantirez la pérennité de votre nouvelle surface utile. 

A titre indicatif, le prix d’un artisan pour la construction d’un garage peut être estimé entre 50 et 60 € / heure HT.

Vous souhaitez construire vous-même votre garage  si vous êtes un bricoleur averti et que vous avez de solides connaissances dans les différents corps de métier liés à la création d’un garage hors-sol, vous pouvez tout à fait vous appuyer sur les différents tutoriels mis à disposition pour réaliser votre nouvelle pièce. En voici un exemple

Et pour vous donner un aperçu des différentes phases qui constituent un projet de garage, voici une liste des principales étapes.

Construction d’un garage : les principales étapes du chantier

Etude de sol et fondations

L’étude de sol n’est pas obligatoire, mais elle peut être requise en fonction de la réglementation de votre commune. En effet, si votre maison est construite sur un terrain fragilisé ou argileux, il est préférable de vérifier que de simples fondations suffiront à soutenir la maison.

C’est donc en fonction de cette étude que les travaux de terrassement pourront être estimés. Ils serviront notamment à préparer le sol pour qu’il puisse recevoir la nouvelle structure sans risque d’affaissement. Des fondations pourront ensuite être réalisées en fonction de la nature du sol.

La dalle béton

Pour assurer le niveau et la stabilité de toute construction, la création d’une dalle de béton est vivement recommandée. En effet, même pour un simple abri de jardin, il est aujourd’hui conseillé de réaliser une fine dalle assurant l’équilibre et l’aplomb de la structure. 

Pour un garage, la dalle de béton doit être comprise entre 13 et 15 cm d’épaisseur. Elle est généralement réalisée à partir de béton fibré ou renforcé par des morceaux de ferrailles. A titre indicatif, le prix moyen d’une dalle de béton réalisée par un professionnel (ce que nous vous conseillons) oscille entre 55 et 70 €/m².

Élévation des murs

C’est l’étape qui peut être le plus facilement réalisée par vos soins si vous souhaitez faire des économies. En effet, dans la mesure où la dalle béton a été réalisée, les murs peuvent être facilement montés en fonction du matériau choisi.

Charpente et couverture

Selon votre souhait et en fonction de la réglementation de votre commune, vous pouvez opter pour un garage à toit plat ou pour un toit à double pente traditionnel. La couverture devra être choisie en fonction de l’inclinaison de la toiture. 

Accès

Une fois le gros oeuvre de votre garage terminé, il convient de choisir le mode d’ouverture de votre garage. Vous avez le choix entre différents types de portes de garage (pliantes, basculantes, enroulantes…) et un mécanisme manuel ou motorisé.

Les travaux annexes

Outre les étapes vues ci-dessus qui sont indispensables à la réalisation d’un garage fermé et étanche, d’autres travaux peuvent être envisagés en fonction de vos besoins. 

Concernant le sol, la dalle béton peut être conservée brute. Toutefois, il faut avouer que ce matériau est très poussiéreux. Cela devient un véritable inconvénient dans le cas d’un garage attaché à la maison, car la poussière se propage facilement à l’intérieur de l’habitation.

surface garage

Alors, pourquoi ne pas revêtir le sol de votre garage avec du carrelage, une peinture ou de la résine ? Les possibilités sont multiples et côté budget, cela varie de 15 à 200 € / m².

Les autres travaux annexes sont liés à l’électricité, à l’isolation ou à la plomberie. En fonction de vos besoins, il vous faudra intégrer ces postes de travaux dans votre enveloppe budgétaire. Pour cela, il sera nécessaire de contacter différents artisans pour obtenir des devis afin de les comparer.  

D’autres travaux en prévision ? Besoin de conseils ? Retrouvez tous nos guides sur notre site tarifartisan.fr