Pavé autobloquant : prix des pavés et tarif de pose

7 à 80 € / m².

Créer une allée carrossable ou piétonne en pavé autobloquant coûte entre 7 et 80 € / m². Le prix varie en fonction du matériau utilisé et de la surface à couvrir. Le prix de pose dépend de la taille des pavés et du rendu souhaité. Un professionnel facture la pose de pavés autobloquants entre 15 et 40 € / m².

.

Pavé autobloquant : prix au m²

Le prix d’un pavé autobloquant varie entre 7 et 80 € / m². Il dépend essentiellement du matériau utilisé. Voici les principales matières utilisées et leur tarif : 

MatériauPrix au m²
Béton7 – 35 € 
Pierre Reconstituée15 – 50 €
Pierre bleue40 – 80 €
Grès25 – 60 €

Les autres critères qui expliquent la grande différence de prix sont : 

  • La forme du pavé 
  • Sa couleur
  • La destination des pavés (pour une allée piétonne ou carrossable)

Si vous souhaitez confier votre chantier de pose de pavés à un professionnel, le tarif oscille entre 15 et 40 € / m². Ce tarif varie en fonction de : 

  • La taille des pavés (plus les pavés sont de petites tailles, plus le temps de travail est long)
  • La préparation nécessaire du sol
  • La disposition souhaitée des pavés (en quinconces, en chevrons, en mosaïque, en motif…)

Principe d’un pavé autobloquant piéton ou carrossable

Avant de décrire les différents modèles de pavés autobloquants existants, une petite explication sur le principe s’impose. Pour une pose traditionnelle, les pavés sont fixés les uns aux autres par du sable qui fait office de joint.

Le pavé autobloquant est un type de pavement qui se différencie des autres revêtements de sol extérieur par sa pose par emboîtement.  

pose pavé autobloquant

Ils peuvent être piétons ou carrossables. Dans le premier cas, l’épaisseur est en général comprise entre 3 et 6 cm, ce qui le rend trop léger pour supporter le passage d’un véhicule motorisé. 

Ce type de pavé est plutôt utilisé pour une allée de passage se situant au milieu d’un jardin ou pour délimiter un chemin permettant d’accéder à la porte d’entrée de la maison.

En revanche, si l’objectif de la pose de pavés est de revêtir une place de parking, un pavé autobloquant carrossable est requis. Son  épaisseur devra au moins être égale à 6 cm pour pouvoir accueillir un véhicule léger. À partir de 8 cm, le pavé autobloquant supporte facilement le passage de véhicules lourds.

Les types de pavés : forme, matériau et couleur

La forme d’un pavé autobloquant

Le pavé autobloquant peut avoir plusieurs formes. Elles peuvent parfois être rectangulaires comme les pavés classiques, mais, le plus souvent, les pavés autobloquants ont une forme bien spécifique : 

  • Les pavés en H ou I, qui sont les plus répandus
  • Les pavés en S, très courants également, offrent une esthétique plus arrondie
  • Les pavés en Z apportent une touche plus géométrique avec des angles aigus

prix pavé autobloquant

Depuis quelque temps, d’autres formes ont pu être exploitées comme la forme crocus, écailles, orbes ou encore la forme en X.

La taille standard des pavés autobloquants classiques oscille entre 20 et 30 cm en longueur, 10 et 15 cm en largeur. 

Le matériau utilisé

Outre les spécificités de forme, les pavés autobloquants sont principalement fabriqués à partir de 2 matériaux : 

  • Le béton : le grand classique. Particulièrement résistants, ils offrent une excellente stabilité. 
  • La pierre : l’élégante. Très appréciées pour leur esthétique très chic et leur douceur au toucher, toutes les pierres peuvent convenir. La pierre bleue est la plus appréciée. Plus souvent utilisée pour paver une terrasse ou un chemin piéton, elle existe aussi en mode carrossable.

Le pavé autobloquant drainant : l’astuce écologique

Il existe des pavés en béton équipés d’encoches sur le côté qui permettent à l’eau de s’écouler plus facilement. Ainsi en cas de forte pluie, l’eau, plus vite absorbée par le sol, permet de nourrir la nappe phréatique au lieu d’être évacuée par les égouts. 

La couleur des pavés autobloquants

Enfin, côté couleur, vous pouvez réellement vous faire plaisir. En effet, il existe un grand nombre de teintes, les plus classiques restant le gris, le beige et le rouge.

Par ailleurs, un des grands intérêts du pavé est de pouvoir mixer les couleurs pour un rendu plus esthétique plus marqué. Certaines personnes font même preuve d’originalité en créant un graphisme particulier pour leur allée pavée. 

Par contre, il faut savoir que plus la couleur d’un pavé est vive, plus le risque de décoloration est élevé.

Il existe trois types de coloration : 

  • Teintée dans la masse : plus résistante à l’usure
  • Monocouche : seule la partie supérieure du pavé est colorée. Cette partie correspond à la couche d’usure. La décoloration risque d’apparaître plus rapidement que pour les autres types.
  • Bicouche : une couche résistante au choc est rajoutée sous la couche d’usure

Avantages et inconvénients de l’autobloquant

Les avantages des pavés autobloquants sont nombreux : 

  • Tout-terrain : les pavés autobloquants s’adaptent à presque toutes les configurations de terrain (tant que la surface est bien plane)
  • Facilité de pose : les pavés autobloquants ne nécessitent ni d’être scellés ni d’être collés au sol
  • Changement de revêtement ou déplacement simplifié : ce point découle du précédent avantage. Comme les pavés ne sont pas fixés, ils peuvent être facilement retirés.
  • Une grande liberté créative : au vu du nombre de formes, de matériaux et de couleurs disponibles, chacun peut laisser libre cours à son imagination pour un décor à la hauteur de ses goûts esthétiques. 

pavés autobloquants pose

  • Une résistance à toute épreuve : outre la capacité des pavés carrossables à supporter des poids lourds, toute la gamme des pavés résiste aux intempéries telles que le gel, la neige ou la pluie. 
  • Un entretien limité : nous le verrons un peu plus loin, mais hormis un nettoyage ponctuel, les pavés ne nécessitent aucun entretien

Côté inconvénients, voici les principaux : 

  • La couleur qui peut avoir tendance à changer au fil du temps
  • L’invasion de mauvaises herbes : du fait de l’absence de joint entre les pavés qui sont simplement juxtaposés, des mauvaises herbes peuvent pousser au niveau des interstices. La solution pour limiter cela ? Poser un film géotextile entre le sol et le lit de pose des pavés (plus de détails dans la partie consacrée aux techniques de pose).

Exemples de devis de travaux de pavage autobloquant

Projet de pavés autobloquants pas chers 100 m²

Vous venez de faire construire votre nouvelle maison individuelle. Vous êtes particulièrement fier de votre sol intérieur pour lequel vous avez choisi un beau parquet. Par contre, l’extérieur n’est pas encore aménagé, et, sur l’avant de votre terrain, un sol caillouteux vous sert aujourd’hui de parking. Au vu de la surface de 100 m², vous décidez de choisir des pavés autobloquants en béton, un matériau peu cher. Et pour limiter encore le budget, vous prévoyez de les poser vous-même.

Vous décidez d’acheter vos pavés autobloquants chez Castorama, magasin de bricolage le plus proche de chez vous. Après avoir obtenu quelques conseils, vous choisissez des pavés autobloquants carrossables. Leur forme en Orbe vous permettra de réaliser un décor en vague. Vous optez pour 2 coloris : ton ocre et ton pierre. Le tarif des deux teintes est le même : 13,90 €/m².

allee pave autobloquant

En prenant une légère marge sur la quantité pour les éventuelles coupes et casses, l’ensemble de votre commande s’élève à 1 529 €. À cela, vous devez rajouter les frais de livraison qui se monte à 70 euros, ainsi que les éléments annexes nécessaires comme le sable, un film géotextile et un mètre de maçon. Le budget final de votre chantier s’élève donc à 1 699 €.

Devis pour une pose de pavés autobloquants sur 50 m²

Vous avez actuellement entre votre porte d’entrée et votre portail une petite allée recouverte de graviers. Vous souhaitez changer de revêtement et vous hésitez entre du carrelage et des pavés. Par contre, vous n’avez pas de temps à consacrer à la pose et vous préférez confier les travaux à un expert. Vous faites donc appel à un artisan qui vous propose la pose de pavés en pierre bleue. Le devis présenté s’élève à 2 500 € pour la fourniture des matériaux et la pose est estimée à 1 250 €.

Le budget total de votre pavement d’allée se monte donc à 3 750 €.

Comment procéder pour la pose ?

Poser soi-même ses pavés autobloquants

La pose de pavé autobloquant demande essentiellement de la patience et de la dextérité. Pour faire des économies sur votre chantier, vous pouvez tout à fait décider de poser vous-même vos pavés autobloquants. La technique de pose dépend essentiellement de la nature de votre sol. Pour un sol stable, voici une façon de procéder : 

  1. La préparation du sol. Délimitez la zone concernée et creusez la terre sur environ 25 à 30 cm de profondeur. Pour permettre la bonne évacuation des eaux, veillez à créer une légère pente de 1 à 2 cm par mètre en direction des caniveaux de la route si le chantier se fait à l’entrée de votre maison. Si c’est à l’arrière, la pente est bien entendu à diriger vers le fond du jardin pour éviter que l’eau stagne ou se dirige vers la maison. Tassez la terre à l’aide d’une dameuse ou d’une dame manuelle.
  2. La protection contre les mauvaises herbes. Pour limiter la pousse de végétations entre les pavés, posez un film géotextile sur le terrain. Ce dernier permet également de garantir une meilleure stabilité du sol.
  3. La pose du lit de sable. En fonction de la hauteur des pavés, déterminer la hauteur de sable nécessaire. Disposez le sable en suivant la pente du terrain et en le répartissant de manière homogène. Pour cette opération, vous pouvez vous servir d’une règle de maçon et d’un niveau à bulle pour vous assurer de la planéité du sol.
  4. La pose des pavés. Débutez la pose des pavés en laissant un petit espace de chaque côté de l’allée. Cet espace vous servira soit à créer une bordure, soit à insérer du mortier entre les pavés et la terre pour optimiser la stabilité. Emboîtez ensuite chaque pavé les uns dans les autres en veillant à ce qu’ils soient bien serrés.
  5. Le contrôle régulier. Assurez-vous régulièrement de la planéité du terrain pavé. Si un pavé dépasse, vous pouvez vous servir d’un maillet pour l’enfoncer à hauteur des autres.

lit de sable pavé autobloquant

À la place du sable, il est aussi possible d’utiliser un lit en gravier. Voici ici une petite vidéo démonstratrice pour la création d’une allée piétonne.

Sol meuble : stabiliser grâce à une couche de mortier

La technique vue ci-dessus est efficace sur un sol suffisamment stable et dur. Si la terre qui va recevoir les pavés est trop meuble et que les pavés sont destinés à habiller une allée carrossable, ces derniers risquent de bouger, et pourront à terme se fragiliser, voire se casser. Dans ce cas, il est préférable de procéder au préalable à la pose d’une couche de mortier à la base du chantier (une fois le sol creusé).

Faire poser ses pavés autobloquants

Si vous n’avez pas de temps à consacrer à la pose de pavés ou tout simplement si vous n’avez pas envie de réaliser ces travaux de bricolage, vous pouvez faire appel à un artisan.

Il est vrai que si poser des pavés n’est pas un chantier très compliqué, cela demande tout de même quelques efforts physiques, ne serait-ce que pour creuser le terrain. 

De plus, il y a un autre avantage à passer par un professionnel : ce dernier maîtrise parfaitement le travail qui consiste à bien aplanir le terrain en respectant les pentes nécessaires. 

Côté budget, le prix de pose de pavés autobloquants varie entre 15 et 40 € / m². Il dépend essentiellement de la forme des pavés ainsi que de la disposition choisie (en quinconce, en chevrons,…).

Entretien des pavés : conseils

Si les pavés réclament peu d’entretien, un nettoyage une fois par an peut s’avérer utile. En effet, les petits creux entre les pavés, même minimes, ont tendance à laisser pousser les mauvaises herbes. La mousse aussi a tendance à prendre ses quartiers. Voici comment procéder pour bien nettoyer votre allée pavée : 

  1. À l’aide d’une brosse rigide, essayez d’éliminer la plus grosse partie des mauvaises herbes, ainsi que la mousse. Pour rendre cette tâche plus facile, vous pouvez asperger la végétation d’herbicide quelques jours avant.
  2. Arrosez toute la surface pour permettre aux pavés d’absorber le produit de nettoyage.
  3. Préparez le produit de nettoyage en mélangeant un détergent légèrement dégraissant à de l’eau tiède. Pour optimiser l’efficacité du produit, vous pouvez ajouter du liquide vaisselle (environ 50 cl pour 4 l d’eau).
  4. Versez la solution par petite surface et utilisez un balai muni d’une brosse rigide pour frotter les pavés.
  5. Rincez soigneusement les pavés. Vous pouvez pour cela utiliser un nettoyeur haute pression, mais à puissance modérée pour ne pas risquer d’abîmer le revêtement.

entretien pavé autobloquant

D’autres travaux en cours ? Besoin de conseils ? Retrouvez tous nos guides pour vous aider au mieux dans tous vos projets maison.

Notez cet article
.