Salle de bain PMR : douche, norme d’aménagement

Sur devis.

Pour mettre aux normes votre salle de bain pour un accès PMR, comptez entre 2000 et 10000 euros. Le tarif varie selon les équipements choisis, l'espace disponible, la configuration, les travaux à réaliser. Demander des devis vous aidera à faire votre choix.

Pour mettre aux normes votre salle de bain pour un accès PMR, comptez entre 2000 et 10000 euros. Le tarif varie selon les équipements choisis, l'espace disponible, la configuration, les travaux à réaliser. Demander des devis vous aidera à faire votre choix

Salle de bain PMR : coût d’aménagement et mise aux normes

Chiffrer ce type d’aménagement n’est pas facile car cela dépend du choix des matériaux, de la configuration de votre salle de bain, de l’espace disponible. Néanmoins, voici quelques informations afin de vous aider à y voir un peu plus clair dans l’aménagement de votre salle de bain pour un accès PMR :

AménagementsCaractéristiquesTarif indicatif (hors pose)
Douche de plain pied à l’italienneIdéale car elle n’a pas de rebord et permet donc un accès facile2000 à 8000 €
Siège de douche (à ajouter si besoin)Permet de prendre sa douche assis en toute sécurité150 à 600 €
Cabine de douche classiqueA un petit rebord mais peut convenir selon le handicap200 à 1500 €
Remplacer une baignoire par une douchePlus facile d’accès pour une personne handicapée2000 à 5000 €
Baignoire avec porteAccès plus simple pour les personnes pmr2000 à 6000 €

Trouvez un plombier disponible près de chez vous !

Ces tarifs dépendent de plusieurs critères, notamment s’il s’agit juste de rénover quelquechose d’existant, ou refaire complètement une partie ou la totalité de l’aménagement de la salle de bain.

Pour pouvoir comparer les prix, faites appel à un artisan plombier qui sera en mesure de vous conseiller et vous fournir des devis détaillés.

baignoire avec porte

Comment aménager une salle de bain PMR ?

La douche ou la baignoire

Il faut pouvoir y accéder facilement. Si vous avez déjà une baignoire classique, vous pouvez la remplacer par une baignoire à porte, mais l’idéal reste quand même de remplacer votre baignoire par une douche à l’italienne de plain pied, qui est plus facilement accessible aux personnes à mobilité réduite.

Pour installer une douche à l’italienne, il faut repenser votre salle de bain :

  • Prévoir une aire de rotation d’au moins 1.5 m pour permettre l’accès à la douche d’un fauteuil roulant ou d’une personne avec des béquilles
  • Des parois de douches s’ouvrant vers l’extérieur
  • Un siège qui se rabat et une ou plusieurs barres d’appui
  • Une robinetterie basse avec possibilité de l’utiliser en position assise
  • Un revêtement de sol non glissant

douche italienne

L’espace de douche doit être au minimum de 1.20 x 0.9 m. Le receveur idéalement est de plain-pied. Il peut être à poser ou à encastrer mais avec un ressaut limité à 2 ou 4 cm, avec présence d’une rampe d’accès (pente inférieure ou égale à 33%).

La pause du siège se fait sur la petite longueur de l’espace douche et à une hauteur comprise entre 0.45 et 0.50 m.

Le lavabo

Un lavabo PMR doit être installée à une hauteur appropriée à la position assise. (70 cm au dessus du sol). La profondeur de la cuvette permet à l’utilisation d’atteindre facilement le robinet. Il faut laisser un espace sous la cuvette permettant l’accès à une personne en fauteuil roulant. L’idéal est le lavabo sur console ou suspendu.

Faire attention au choix de la robinetterie : le choisir avec une tige suffisamment longue pour faciliter la commande d’eau. Il existe également le mitigeur à déclenchement infrarouge qui ne nécessite pas d’intervention manuelle.

lavabo pmr

Penser également aux accessoires à poser autour du lavabo pour que l’accès soit facilité :

  • le porte serviette (130 cm au dessus du sol)
  • la prise électrique (130 cm du sol), laisser une distance d’un mètre entre la prise et le lavabo
  • un miroir inclinable
  • une poubelle (de 50 à 75 cm du sol)

Si possible et pour en faciliter l’accès, installer le lavabo près de la porte est idéal, en respectant bien sûr l’espace d’abattement de la porte.

Les WC

Les WC pour des personnes handicapées ou à mobilité réduite doivent être plus hauts que la normale d’environ 10 cm. L’accès peut se faire soit de façon latérale, soit de façon frontale. Il faut pouvoir approcher le fauteuil roulant le plus près possible de la cuvette. Les WC suspendus sont idéaux dans ce cadre.

Des aménagements et accessoires existent pour faciliter l’accès aux toilettes des personnes pmr :

  • des barres d’appui qui permettent le transfert du fauteuil à la cuvette et de se relever plus facilement. La hauteur doit être comprise entre 85 et 90 cm du sol
  • un cadre de WC sécurisé avec des accoudoirs (se fixe comme un battant classique)
  • un dossier réglable si besoin, pour une assise confortable et sécurisée

WC pmr

En dehors du coût et de l’aménagement de ces équipements, il faudra parfois prévoir des aménagements supplémentaires :

  • Les ouvertures de portes (minimum 90 cm)
  • Un changement de revêtement (notamment dans la salle de bain pour éviter de glisser)
  • La mise aux normes des espaces

Tarif de pose et installation

S’il est facile de chiffrer le montant des équipements, il est plus difficile de chiffrer la main-d’œuvre car cela dépend de l’étendue des travaux. Bien souvent, l’artisan vous facturera à l’heure de travail.

Le tarif moyen d’un plombier-chauffagiste pour les travaux de votre salle de bain varient entre 50 et 80€/heure. Il est possible que pour une rénovation complète, il applique un tarif forfaitaire pour l’ensemble des travaux.

L’idéal est de faire établir plusieurs devis détaillés qui vous permettront de comparer les prix pratiqués.

Exemples de devis salle de bain PMR

Aménagement douche

Votre salle de bain est déjà équipée d’une douche classique, avec un receveur à rebord. Depuis peu, vous avez plus de mal à vous déplacer et avez besoin de béquilles. Vous souhaitez donc changer votre douche pour installer une douche à l’italienne, plus facile d’accès.

installation douche italienne

Vous contacter votre artisan, qui vous propose de réaliser la dépose de la douche et la pose de votre douche italienne sur 2 jours, pour un forfait de pose de 1000 €. Pour les équipements (robinetterie plus basse, siège anti-glisse, barre d’appui, receveur de douche, sol anti-dérapant, parois vitrées),  cela vous coûtera 3600 €. Au total vous devrez dépenser 4600 € pour installer votre douche à l’italienne.

Rénovation salle de bain

Vous possédez une belle villa avec deux salles de bains. Vous souhaitez mettre aux normes PMR votre salle de bain du rez de chaussée car vous accueillez souvent de la famille. L’un d’entre eux se déplace en fauteuil roulant. Il faut donc repenser entièrement la salle de bain.

L’artisan que vous avez contacté vous propose de retirer la baignoire pour installer une douche à l’italienne, idéale dans cette situation. Il faut également changer le lavabo, et rehausser les WC attenant à la salle de bain. Des travaux conséquents sont à prévoir : retirer la baignoire et donc décaisser le sol pour la douche, installer la douche italienne (avec siège et barre d’appui), carreler le mur, poser un sol anti-dérapant, poser un lavabo adapté, changer les WC.

Pour la fourniture du matériel il faudra compter :

  • enlèvement baignoire, installation douche italienne (receveur, robinetterie, carrelage, sol) : 4500 €
  • pose lavabo suspendu et robinetterie : 250 €
  • barre d’appui (douche) et siège pour la douche : 300 €
  • wc PMR + barre d’appui : 250 €

Soit un total de 5300 euros pour le matériel.

A ceci s’ajoute la main d’œuvre : l’artisan compte 4 jours de travail à 550 €/ jour. Pour votre salle de bain pmr vous dépenserez au total 7500 €

salle de bain pmr

Questions fréquentes

Quels sont les équipements à privilégier en priorité ?

La baignoire et/ou la douche sont les équipements à modifier en premier afin d’offrir une meilleure accessibilité et une meilleure sécurité. Le douche italienne de plain pied, au niveau du sol, est certainement le meilleur choix. N’oubliez pas les barres d’appuis, un siège et un tapis ou sol antidérapant.

Quelles sont les normes PMR pour la salle de bain ?

La salle de bain doit offrir un espace libre de minimum 1.50 m de diamètre en dehors du battement de la porte et des équipements fixes, afin de permettre la rotation d’un fauteuil roulant.

L’espace de douche PMR doit être au minimum de 1.20 x 0.90 m dans un volume de hauteur supérieure ou égale à 1.80 m.

accès fauteuil

Le lavabo, robinet, miroir et autres accessoires doivent être à une hauteur comprise en 90 et 130 cm. L’espace libre sous vasque doit être de 60 cm de large et 30 cm de profondeur.

Afin de permettre leur utilisation en position assise, les dispositifs tels poignées de porte ou de fenêtre, interrupteurs, thermostat… doivent être à une hauteur comprise en 0.90 et 1.30 m

Pourquoi faire le choix d’une douche à l’italienne ?

Elle a la particularité d’être de plain pied, donc naturellement appropriée pour les personnes en fauteuil roulant.  Elle favorise un déplacement stable. Elle permet aux personnes à mobilité réduite, du confort, de la sécurité mais aussi de l’autonomie et de l’intimité.

Quelles aides financières pour une salle de bain PMR ?

Le crédit d’impôt

Le crédit d’impôt pour les dépenses d’équipement concernant les personnes handicapées ou personnes âgées est prolongé jusqu’au 31 décembre 2020.

barre dappui

Le crédit d’impôt est destiné aux propriétaires occupants et bailleurs, pour des travaux dans la résidence principale. Les travaux doivent êtres réalisés avant le 31/12/2020 et  être effectués par des professionnels.

L’ANAH

L’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) peut vous aider à financer une partie des travaux, sous conditions :

  • les ressources
  • le logement doit avoir plus de 15 ans
  • le logement doit être votre résidence principale
  • Engagement de rester dans le logement au moins 6 ans

La MDPH

La Maison Départementale pour les Personnes Handicapées (MDPH) peut également accorder certaines aides selon votre handicap et vos ressources. Il existe plusieurs subventions, le mieux est de vous renseigner directement à la MDPH dont vous dépendez.