Ouverture mur porteur : prix, autorisations et conseils

1700 à 7000 €

Le prix d'une ouverture de mur porteur est situé entre 1700 et 7000 €. Il dépend du type de travaux choisi : destruction du mur ou ouverture partielle. Ce prix ne comprend pas l'étude de faisabilité et les plans d'exécution, indispensables pour mener votre projet en toute sécurité.

Prix ouverture mur porteur en 2020

Le prix moyen d’une ouverture de mur porteur est compris entre 1500 et 2000 € hors main d’oeuvre.

Type de prestationPrix entrée de gammePrix haut de gamme
Ouverture d’un mur porteur1700 €2000 € 
Étude de faisabilité 700 €1200 €
Plans d’exécution200 €500 €
Abattage d’un mur porteur2500 €7000 €
Prix main-d’oeuvre150 € par m3250 € par m3

bouton
Comparez les maçons pour faire une ouverture dans un mur porteur
Prix moyen: 1700 à 7000 €
Gratuit - Sans engagement

Comme vous pouvez le constater, faire pratiquer une ouverture dans un mur porteur est une opération coûteuse. Le prix des travaux varie grandement en fonction de la prestation choisie : faire une ouverture dans un mur ou casser un mur porteur. 

Le prix de votre prestation dépend également de plusieurs autres facteurs : 

  • De l’emplacement du mur à casser
  • De son épaisseur : plus il sera épais, plus les travaux seront importants
  • Du matériau dans lequel le mur a été fabriqué (béton, pierre, brique creuse). Certains matériaux sont épais, mais aussi très résistants. Pour les abattre, de outils spécifiques seront nécessaires (ouvrir une fenêtre dans un mur en parpaing ne coûte pas la même chose que créer une ouverture pour verrière dans un mur en brique par exemple)
  • De la technique utilisée pour pratiquer l’ouverture dans le mur porteur : mécanique ou manuelle
  • De la répartition des charges
  • Du nombre de linteaux et d’étais nécessaires
  • Des protections requises

Exemples de prix

Le prix de l’ouverture d’un mur porteur avec consolidation est situé entre 1400 et 2000 € main-d’oeuvre comprise

Le prix de l’ouverture d’un mur porteur en parpaing pour installer une porte coûte 1500 € TTC en moyenne

Le prix d’une ouverture plus grande est situé entre 2000 et 5000 €

Le prix au m3 de l’abattement d’un mur porteur est situé entre 150 et 250 € HT

Comment reconnaître un mur porteur ? 

Reconnaître un mur porteur avant de se lancer dans des travaux est absolument indispensable. Cela vous permet de vérifier la faisabilité de votre projet, mais aussi d’estimer le budget à prévoir. 

Le mur porteur est un mur destiné à supporter la charpente, le plancher ou un autre mur d’un bâtiment. Il maintient donc la structure de votre maison : il est donc impensable d’envisager des travaux sans avoir procédé à des vérifications préalables. 

prix ouverture mur porteur

La meilleure solution pour reconnaître un mur porteur et de faire appel à un architecte ou à un bureau d’études techniques (BET). Toutefois, vous pouvez reconnaître un mur porteur seul, de plusieurs manières : 

  • Référez-vous au plan de votre maison fourni lors de votre achat : les murs porteurs y sont indiqués par un trait plus épais qu’une cloison
  • Écoutez le son émis par le mur : toquez sur le mur. Un mur porteur émet généralement un son profond et sourd. Attention : certains murs porteurs peuvent sonner creux, à cause des couches d’enduits qui le recouvrent
  • Mesurez l’épaisseur du mur : un mur porteur fait généralement plus de 15 cm d’épaisseur
  • Les murs de façade du logement sont des murs porteurs, de même que les murs qui portent un autre mur, une charpente ou un plancher

Casser un mur porteur

Pourquoi casser un mur porteur ? 

On peut casser un mur porteur pour diverses raisons. Imaginons que vous avez acheté une maison ancienne, composé de pièces exiguës. Vous souhaitez agrandir l’espace existant, apporter de la luminosité et créer de plus grandes pièces. Casser un mur porteur peut être une bonne solution pour relier les pièces entre elles. 

L’ouverture d’un mur porteur peut aussi se pratiquer sur la façade de la maison, à condition que les travaux soient acceptés par la mairie. Cela peut vous permettre d’installer une baie vitrée, d’ajouter des fenêtres ou encore de construire une nouvelle porte d’entrée pour la maison. 

Pour faire simple, l’ouverture d’un mur porteur permet d’aménager l’espace de votre maison différemment. Casser un mur porteur revient à modifier la structure de la maison. Il est donc important de bien penser votre projet et de réfléchir à des solutions alternatives avant de vous lancer dans un chantier de grande envergure. 

Préparation des travaux pour casser un mur porteur

Casser un mur porteur se passe en plusieurs étapes. Nous vous parlerons des principales étapes du chantier un peu plus loin. Parlons préparation des travaux : pour commencer, vous devez identifier votre mur porteur en faisant appel à un BET et à un architecte. Ensuite, vous devez déléguer vos travaux à un professionnel qualifié. 

ouverture mur porteur appartemment

L’ouverture d’un mur porteur est une opération lourde ; elle nécessite impérativement l’intervention d’un professionnel pour être bien réalisée, sans danger. Une simple erreur peut être fatale et conduire à l’effondrement de l’édifice. 

Ouverture d’un mur porteur : quel professionnel ? 

Pour réaliser vos travaux avec succès, contactez un professionnel compétent. Nous vous conseillons de faire appel à une entreprise de maçonnerie, si possible spécialisée dans ce type de travaux. Renseignez-vous et faites réaliser plusieurs devis avant de faire votre choix. 

  • Comparez les tarifs pour faire réaliser vos travaux au meilleur prix
  • Tenez compte du sérieux et de l’expérience de l’entreprise
  • Choisissez toujours une société possédant une assurance décennale béton armé démolition

Ce document doit être en cours de validité. Pensez également à vérifier qu’il ne s’agit pas d’un faux. Ces travaux étant rémunérateurs pour l’entreprise, il arrive malheureusement que certaines “trichent”. Pour vérifier l’authenticité de la garantie, contactez l’assureur indiqué sur la police d’assurance. 

Vous ne souhaitez pas vous embarrasser de devis et de démarches ? Vous pouvez faire appel à un architecte spécialisé. Les architectes d’intérieur n’étant pas habilités à encadrer des travaux d’abattage de murs porteurs, orientez-vous vers un architecte DPLG (Dipômé par Le Gouvernement).

Ce type d’architecte et autorisé à mettre en oeuvre un projet et à endosser toutes les responsabilités concernant la mise en oeuvre d’un projet. 

Un dernier conseil : faites réaliser au moins 3 devis avant de choisir un professionnel. Cela vous permettra de faire jouer la concurrence et de faire baisser le coût de vos travaux. 

Quels délais pour l’ouverture d’un mur porteur

Pratiquer une ouverture ou casser un mur porteur est une opération assez longue. En effet, les démarches préalables aux travaux sont assez longues.

Ensuite, vous devez déposer votre déclaration préalable aux travaux, attendre la validation en assemblée générale (si vous être copropriétaires), puis faire réaliser les travaux. Voici les délais estimés des étapes pour l’ouverture d’un mur porteur : 

Étape ouverture mur porteurDélais moyens
Étude des faisabilité et plans2 à 4 semaines
Déclaration préalable aux travaux 1 mois environ
Validation de l’assemblée générale (copropriété)Variable selon le syndicat
Ouverture d’un mur porteur3 à 5 semaines

Vous souhaitez faire une ouverture dans un mur porteur ?
Trouvez un maçon qualifié près de chez vous.
Gratuit - Sans engagement

Exemples de devis ouverture mur porteur

Vous souhaitez réussir à chiffrer vos travaux ? Voici des mises en situation qui vont vous aider à estimer le prix de votre ouverture de mur porteur.

Abattre un mur porteur

Vous avez acheté une maison ancienne. Vous avez d’abord songé à acheter une maison contemporaine, mais votre budget ne vous permettait pas d’obtenir une surface suffisante pour votre petite famille de 5. Vous avez donc opté pour une grande maison ancienne, cependant très mal agencée. Vous souhaitez lui apporter de la modernité et agrandir l’espace existant. Vous commencerez par la cuisine fermée.

ouverture mur porteur prix

Assez étroite, elle n’est pas pratique et vous souhaitez obtenir une cuisine ouverte sur le salon. Vous entamez donc vos démarches : étude de faisabilités, plans, passage du bureau d’études techniques, remise du projet entre les mains d’une architecte DPLG. Votre mur porteur possède une surface de 8 m². Vous payez donc une somme importante, comprenant main-d’œuvre (4900 €), étude et plans (700 et 250 €) et le matériel. Au total, vos travaux vous coûtent 5850 €

Prix ouverture mur porteur 3 m

Votre maison contient deux chambres voisines d’une surface de 9 m². Vous souhaitez casser le mur porteur entre les deux pièces pour créer une grande salle de jeux pour vos enfants. Vous dépensez 1100 € pour l’étude de faisabilité et 450 pour les plans d’exécution. Votre projet est validé pour votre architecte DPLG.

Il se charge d’engager une entreprise de maçonnerie et assigne une équipe de professionnels compétents à vos travaux. Ils procèdent à la destruction de 3 m du mur porteur pour créer une ouverture. Cela vous coûte 2000 €. Vous dépensez 3550 € pour ouvrir votre mur porteur. 

Création verrière mur porteur

Vous avez hérité d’une grande maison de campagne dans le sud de la France. Depuis des années, vous pensez à entreprendre des travaux. La pièce principale est très sombre : elle est équipée d’une fenêtre minuscule par rapport au volume de la pièce, comme beaucoup de maisons anciennes.

Vous décidez donc de faire abattre le mur porteur pour créer une verrière : la baie vitrée illuminera la pièce et agrandira l’espace existant. Vous effectuez une déclaration préalable aux travaux en mairie. 1 mois plus tard, vous recevez l’autorisation pour débuter vos travaux : votre projet colle parfaitement avec le plan d’urbanisme de la ville.

Vous engagez un maçon qui se chargera des travaux, car vous n’êtes pas bricoleur et connaissez la dangerosité de ce type d’opération. Il pratique une grande ouverture dans le mur porteur : cela vous coûte 1800 €. En comptant l’étude préalable (1000 €) et les plans (500 €), votre ouverture de mur porteur vous revient à 3300 €. Il ne vous reste plus qu’à trouver une baie vitrée et à la poser. 

Trouvez le bon maçon pour faire une ouverture dans un mur porteur
Comparez les maçons
disponibles près de chez vous
Comparez les maçons
Gratuit - Sans engagement

Autorisations nécessaires pour casser un mur porteur

L’ouverture d’un mur porteur nécessite toujours d”obtenir des autorisations. Ces dernières dépendent de votre habitation. 

Ouverture d’un mur porteur appartement

Vous possédez un appartement et êtes copropriétaire. L’ouverture d’un mur porteur est à valider avec l’assemblée générale de copropriété, après la transmission : 

  • Du rapport et des plans d’exécution du BEP
  • De l’assurance décennale
  • Du devis de l’entreprise chargée des travaux
  • Des plans de l’architecte

Vous pouvez, au choix, mettre votre projet à l’ordre du jour de la prochaine assemblée ordinaire (une fois par an) ou déclencher une assemblée extraordinaire pour obtenir votre autorisation au plus vite. Sachez que ce type de déclenchement est généralement facturé par les syndics. 

Ouverture d’un mur porteur maison 

Pour ouvrir un mur porteur vous devez faire une déclaration préalable aux travaux auprès de votre mairie. Celle-ci doit être adressée au service d’urbanisme. Vous devrez y présenter vos notes et calculs pour qu’elle soit acceptée. 

L’obtention de ce document n’est pas toujours obligatoire. Elle concerne les travaux qui modifient l’aspect extérieur de votre maison (soit des opérations comme la création de fenêtres, de baie vitrée, d’une porte…).

Ouverture d’un mur porteur maison mitoyenne

Faire une ouverture dans un mur porteur mitoyen entre deux maisons ou deux appartements nécessite de passer par un huissier.

Il réalisera un état des lieux contradictoires, permettant de constater les éventuels dommages avant le début des travaux. Sans cet état des lieux, votre voisin pourrait profiter de l’occasion pour faire réparer des dommages antérieurs aux travaux. 

Ouvrir un mur porteur : questions fréquentes

L’équipe TarifArtisan répond aux questions les plus fréquentes des internautes sur l’ouverture de mur porteur. Questions/réponses et conseils, cette section va vous permettre d’appréhender votre projet avec sérénité.

Comment traiter un mur porteur ? 

Pendant votre phase de conception, vous avez peut-être négligé un détail : comment allez-vous traiter votre mur porteur ? Voulez-vous faire disparaître sa trace ou le mettre en valeur ? Pour le cacher, vous pouvez créer un coffrage ou un faux plafond.

casser mur porteur

Si vous souhaitez faire de votre mur porteur un élément décoratif à part entière, vous pouvez, en revanche, opter pour un format IPN spécial (en H, rond, en I) ou appliquer une patine effet vieilli sur le métal. 

Vous pouvez ensuite peindre votre nouvelle ouverture et traiter la reprise des sols avec des carreaux en ciment ou de la résine pour sol par exemple. 

Comment s’assurer de réussir ses travaux ? 

Pas de secret : pour réussir votre ouverture de mur porteur, vous devez vous entourer de professionnels compétents. N’hésitez pas à comparer et prenez connaissance des réalisations précédentes de l’entreprise : cela vous permettra d’estimer sa compétence pour ce type de travaux. Si le résultat vous plaît, que l’entreprise est expérimentée et sérieuse, plus besoin d’hésiter ! 

Puis-je occuper ma maison pendant les travaux ? 

En théorie, oui. Tout dépend de l’importance des travaux : si vous procédez à la destruction d’un mur porteur entre votre salon et votre cuisine, ou entre deux chambres, il peut être préférable de trouver une solution de logement temporaire

Si vous travaillez à domicile, ou que vos enfants sont en vacances scolaires, vous devriez également envisager de vous loger ailleurs pendant la durée des travaux. En effet, ceux-ci sont bruyants. Si vous avez des enfants en bas âge, mieux vaut prévoir une solution : vous devrez constamment vous assurer qu’ils ne s’approchent pas du chantier, qui, naturellement, est une zone dangereuse. 

Peut-on ouvrir un mur porteur soi-même ? 

Non, si vous n’êtes pas professionnel en la matière. Ces travaux peuvent être réellement dangereux et peuvent endommager la structure de votre maison de manière irréversible. En cas de mauvaise manipulation, elle peut s’effondrer en totalité. De plus, créer une ouverture dans un mur porteur soi-même implique de disposer d’un matériel conséquent : toupie à béton, gravier, outils, matériel pour prendre les mesures, bâches, poutres IPN…

Vous devrez également couler des dalles en béton pour parfaire le résultat, installer votre nouvelle porte ou votre nouvelle fenêtre selon les travaux entrepris. Nous vous conseillons de remettre vos travaux entre les mains d’un artisan qualifié : il possède le matériel adéquat, l’expertise requise et réalisera vos travaux en toute sécurité.

Ouverture d’un mur porteur : les étapes clés

Vous devez suivre plusieurs étapes détaillées pour casser un mur porteur. Voici nos recommandations.

Convoquer un architecte et un BET

Engager un architecte pour un projet visant à ouvrir ou casser un mur porteur permet de déterminer la faisabilité du projet et ses éventuelles répercussions sur le bâtiment. 

Admettons que vous vouliez ouvrir votre mur porteur pour installer une baie vitrée ou une porte. Le rôle de votre architecte sera de vérifier l’emplacement des éléments de soutien détruits par votre nouvelle structure de supporte.

ouverture mur porteur maison

Faire appel au BET vous permettra de connaître la méthode de dépose du mur ou d’ouverture à adopter. Le BET pourra également, après avoir fait des calculs, déterminer le type d’élément à privilégier pour soutenir la partie du mur détruire. 

Faites poser un linteau IPN

Le linteau IPN est une poutre métallique conçue pour supporter un poids important, dans notre cas le poids des étages situés au-dessus du mur porteur ouvert. Il faut d’abord casser le mur porteur pour pouvoir mettre la poutre.

Pour être le plus stable possible, le linteau devra dépasser de 20 cm à chaque extrémité. Cela lui permettra de s’insérer solidement dans les murs. Il pourra ensuite être scellé dans le mur, puis coffré avec du béton ou conservé tel quel pour un style industriel. 

Faites percer le mur porteur

Ouvrir un mur porteur est une opération risquée. Votre artisan utilisera une disqueuse afin d’éviter la déstabilisation de la poutre IPN posée précédemment et d’obtenir de jolies finitions. 

Il commencera à ouvrir le mur en dessous du linteau, puis cassera le mur peu à peu. Pendant cette opération, le linteau doit rester bien en place. Votre maçon travaillera toujours du haut vers le bas, afin d’éviter que le mur se casse et pour limiter les chutes de matériaux. 

Faites poser les étais

Les étais sont des piliers métalliques verticaux. Ils assurent le soutien du linteau ou du mur. Ils assurent également la stabilité du plancher pendant la durée des travaux. 

Pour ne pas abîmer votre sol, l’entrepreneur en maçonnerie placera des cales en caoutchouc ou en bois sous les étais.