Prix d’un mur en parpaing avec tarif par m2

10 à 90 € le m² hors pose.

Le prix du parpaing oscille entre 10 et 90 € le m² hors pose. Il est également possible d'acheter des parpaings à l'unité. Le tarif de pose de parpaing est situé entre 50 et 90 € le m², fournitures comprises.

Prix parpaing en 2019

Le parpaing, aggloméré à base de ciment, est un matériau résistant et peu cher. Le prix d’un parpaing est situé entre 10 et 90 € le m² hors pose.

Prix parpaingPrix entrée de gammePrix haut de gammePrix moyen unitaire
Prix parpaing creux 10 cm 11 € le m²14 € le m²1.20 €
Prix parpaing creux 15 cm 10 € le m²15 € le m²1.30 €
Prix parpaing creux 20 cm12 € le m²18 € le m²1.5 €
Prix parpaing creux 25 cm25 € le m²30 € le m²2.80 €
Prix parpaing perforé25 € le m²35 € le m²3 €
Prix parpaing isolant65 € le m²90 € le m²8 €
Prix parpaing d’angle1 € l’unité3 € l’unité
Tarif pose parpaing fourniture comprise50 € le m²90 € le m²

Comparez le tarif des maçons autour de chez vous !

Prix parpaing : les critères de prix

Le parpaing se décline sous de nombreuses formes. Sa dimension et sa forme ne sont pas toujours identiques. Ses deux facteurs peuvent influencer le prix des parpaings. Voyons cela de plus près. 

La dimension du parpaing

Les parpaings se déclinent sous une multitude de dimensions. Comme vous avez pu le constater dans notre tableau récapitulatif, les tailles de parpaing les plus répandues sont les parpaings 10, 15, 20 et 25 centimètres.

La dimension du parpaing déterminera l’épaisseur de votre mur. Forcément, plus l’épaisseur du parpaing est importante, plus son prix est élevé.

parpaing prix

La typologie des parpaings

L’application de parpaings en construction est très vaste : il existe une multitude de types de parpaings, chacun correspondant à un usage spécifique. Le prix du parpaing varie de manière importante en fonction du type utilisé. 

Les autres facteurs de prix

De nombreux autres facteurs peuvent influencer le prix final de vos travaux : 

  • Le tarif de votre artisan : chaque artisan est libre de fixer son tarif. Selon son expérience, il peut être plus ou moins élevé
  • Votre zone géographique : le prix de pose de parpaings varie en fonction de votre région. Le prix est généralement plus élevé dans les grandes métropoles et dans le sud de la France
  • Le coût des travaux préalables : il vous faudra construire ou faire construire des fondations (construction d’une dalle en béton, utilisation éventuelle d’une toupie à béton)  avant de monter votre mur en parpaing. Cela implique d’acheter du sable, du ciment et du ferraillage
  • Les travaux de finition : on ne laisse généralement pas un mur de parpaing brut. Vous devrez appliquer du crépi ou de l’enduit pour rendre votre mur plus esthétique
  • La gamme des matériaux choisis : un matériau de qualité coûte plus cher qu’un matériau d’entrée de gamme

Les différents types de parpaing

Il existe de nombreux types de parpaings, chacun réservé à un usage spécifique. Il est primordial de bien connaître et de différencier les types de parpaings avant de débuter vos travaux.

Le bloc creux

Le bloc creux est le type de parpaing le plus commun. Il comporte deux extrémités en forme de bride pour le garnissage des joints verticaux et des alvéoles régulières. Il peut être coupé aux tiers ou aux deux tiers afin de s’adapter à votre projet de construction.

Il est souvent utilisé dans la construction de murs porteurs. Le prix d’un moellon creux dépend de la taille choisie. 

Le parpaing bloc poteau d’angle

Ce parpaing comporte une partie similaire au bloc creux, mais présente une extrémité avec un trou rond ou carré et une extrémité plate et lisse. Il permet de réaliser le chaînage vertical d’un mur et peut se couper au tiers. 

Le parpaing linteau ou bloc de chaînage

Ce parpaing possède une forme spécifique, conçue pour réaliser un chaînage horizontal ou déposer un linteau en haut de la baie. 

Le parpaing bloc de jambage et feuillure

Ce parpaing est destiné à la réalisation des coins et tableaux de baie. il possède une extrémité plate et lisse tout comme le parpaing bloc poteau d’angle. Ses alvéoles sont implantées de manière à faciliter le scindage du bloc en deux moitiés. 

Le parpaing plein ou perforé

Plein ou perforé, ce parpaing est réservé aux soubassements et aux sous-sols enterrés : il permet d’assurer la résistance de la structure d’un bâtiment. C’est un parpaing dense et lourd, à faire poser par un professionnel dans la majorité des cas.

prix pose parpaing

Le parpaing bloc à bancher

Ce bloc en forme de H fait office de coffrage perdu (élément laissé en place après le durcissement du béton, non réutilisable). On y insère des armatures, puis on coule le béton dans ses alvéoles. Il est utilisé dans la construction de murs de soutènement.

Comparatif prix parpaings

Vous pouvez acheter des parpaings de construction dans de nombreuses grandes enseignes de bricolages. La plupart d’entre elles proposent à la vente de nombreux types de parpaings. Bien que le prix des matériaux reste sensiblement identique, il peut varier d’un magasin à l’autre. 

Après avoir comparé le prix du parpaing dans plusieurs grandes enseignes, nous pouvons vous conseiller :

Voici les prix indicatifs observés : 

Enseigne de bricolagePrix parpaing le plus basPrix parpaing le plus élevé
Prix parpaing Point P0.50 cts/unité2 €/unité
Prix parpaing Brico Dépôt0.65 cts/unité0.82 cts/unité
Prix parpaing Bricomarché0.66 cts/unité1.89 cts/unité
Prix parpaing Castorama0.95 cts/unité3.20 €/unité

Information importante avant achat

L’appellation “parpaing” est générique. Le parpaing peut désigner n’importe quel agglo, comme la brique traditionnelle. Prêtez une attention particulière à cela, notamment si vous commandez en ligne

Combien de parpaing au m² ? 

Il est important de prévoir le bon nombre de parpaings nécessaire pour la construction de votre mur avant de démarrer votre chantier. Si vous faites appel à un maçon professionnel, vous pourrez obtenir cette information très facilement. Il étudiera votre projet (largeur, hauteur du mur, particularités) et vous conseillera sur le matériel à acheter (si vous souhaitez vous charger de l’achat des parpaings). 

En revanche, si vous réalisez vos travaux seul, il vous appartient de faire ce calcul vous-même.

Combien de parpaings au m² ? 

En général, 10 parpaings sont nécessaires pour construire 1 m² de mur. Ce calcul est valable à la condition que vous optiez pour des parpaings “standards” de 20 cm. 

Si ce n’est pas le cas, voici quelques informations qui pourraient vous être utiles :

  • 8 parpaings de 25 cm sont nécessaires pour un mur de 1 m²
  • Si vous travaillez avec des parpaings 10 cm, vous aurez besoin de 20 parpaings par m²

Mur en parpaing : avantages et inconvénients

La construction de murs en parpaings présente des avantages et des inconvénients. L’équipe TarifArtisan vous dit tout sur les spécificités du parpaing pour vous permettre de peser le pour et le contre. 

parpaing point p

Le parpaing en construction, les avantages

  • Sa longévité : résistants à l’usure et aux intempéries, les parpaings sont durables et offrent une grande longévité aux bâtiments qui en sont composés
  • Un matériau incombustible : le parpaing est très résistant en feu. En cas d’incendie, de nombreuses maisons en parpaings ne sont pas détruites
  • Son prix : le parpaing est l’un des matériaux de construction les plus abordables
  • Sa solidité : le parpaing est particulièrement solide et résistant, même face à des phénomènes météorologiques de grande envergure comme des tremblements de terre ou de fortes tempêtes
  • Sa pose facile : la pose de parpaing par un professionnel est facile et rapide

Le parpaing en construction, les inconvénients

  • Sa structure rigide : le parpaing et rigide et à une forme particulière. Bien qu’il soit possible de scinder certains blocs de béton en deux, le parpaing ne permet pas une personnalisation architecturale importante
  • Sa mauvaise isolation : le parpaing est un mauvais isolant thermique et sonore. Impossible de poser un mur en parpaing sans ajouter un doublage isolant. Toutefois, il existe des modèles de parpaings isolant, permettant d’engager moins de travaux d’isolation en amont

Parpaing ou brique : que choisir ? 

Vous allez vous lancer dans un projet de construction et vous vous interrogez sur le choix du parpaing ou de la brique. C’est parfaitement logique : comme le parpaing, la brique fait partie des matériaux de construction les plus utilisés. 

parpaing castorama

Nous vous présentons les caractéristiques de la brique en opposition à celles du parpaing

CaractéristiquesParpaingsBriques
IsolationTrès mauvaiseBonne
PrixPas cher3 à 4 X plus cher
ÉcologiqueNonMoins polluante à produire
ÉsthétiqueNonPeut être laissée brute
SoliditéBonne Bonne
Facilité de pose Pose facilePose facile

Comme vous pouvez le constater, la brique possède de nombreux avantages que le parpaing ne possède pas. En revanche, le prix d’un mur de brique est bien plus élevé.

Ces deux matériaux restent, quoi qu’il en soit, d’excellents matériaux de construction. Pour faire le bon choix, analysez bien vos attentes et tenez compte des caractéristiques de la brique et du parpaing.

Exemples de devis prix parpaing

Voici quelques exemples de devis pour estimer le prix de votre mur en parpaing.

Prix parpaing de 20

Vous souhaitez construire un mur de 10 m² avec des parpaings de 20 cm. Le prix d’un parpaing creux au m² est de 15 €. Vous dépensez donc 150 € de parpaings. Attention : vous devrez ajouter à cela le matériel nécessaire pour monter le mur (béton, enduit, pelles, pioches, piquets, mètre de maçon, niveau à bulle) et réaliser les fondations avant de monter votre mur.

Prix de revient au m² d’un mur en parpaing

Vous avez pour projet de construire un abri de jardin en parpaing. En effet, vous avez besoin d’une zone propre et sèche pour stocker votre tondeuse à gazon et votre matériel de jardinage.

parpaing bricomarche

Vous souhaitez construire un abri de 8 m². Votre artisan vous communique un devis à  720 € au total, pose comprise. Il projette d’utiliser des parpaings creux de 25 cm. Faites les comptes : votre pose de parpaings vous revient à 90 € le m², fournitures et main-d’oeuvre comprise. 

Prix clôture parpaing

Vous souhaitez clôturer votre terrain. Après vous être renseigné sur les différentes possibilités et sur les matériaux à utiliser, vous optez pour un petit mur en parpaings. 

Vous optez pour des parpaings creux de 15 cm. Votre mur mesure 25. À 15 € le m², vous déboursez 375 € de parpaings.  Vous achetez également 4 parpaings d’angles à 3 € l’unité. Au total, vos travaux vous reviennent à 387 €. Possédant des connaissances en maçonnerie et entouré de volontaires, vous réalisez votre pose de parpaings vous-même.

Comparez le tarif des maçons autour de chez vous !

Mur en parpaing : les étapes de construction 

Construire un mur en parpaing demande de la rigueur et une bonne condition physique. Les parpaings étant assez lourds, il est quasi impossible de réaliser ses travaux seuls : nous vous conseillons de travailler à plusieurs, ou d’engager un artisan qualifié. Celui-ci, expérimenté et entouré de son équipe, possède également tout le matériel nécessaire à la réalisation du chantier. Voici les étapes qu’il suivra pour construire votre mur en parpaings :

Calculez les dimensions

Ce calcul assez complexe tient à deux facteurs : 

  • La largeur des fondations : elle doit être plus importante que l’épaisseur du mur de 40 cm au moins. Retenez une moyenne comprise entre 2 et 3 fois l’épaisseur du mur
  • La profondeur des fondations : la profondeur dépend de la nature du sol, de la hauteur du mur et de son épaisseur. Nous vous conseillons de faire appel à un professionnel pour réaliser ce calcul : la stabilité de votre mur en dépend

Choisissez l’emplacement des fondations

Vous devez visualiser l’implantation précise de la construction avant de creuser les fondations. Pour cela, délimitez bien les fondations du mur. Réalisez cette étape avec soin : toute la suite de votre projet en dépend. 

parpaing brico depot

  • Déterminez l’emplacement du mur et repérez les fondations. Utilisez un ruban pour définir un emplacement de 40 cm de large au moins
  • Placez des piquets à chaque coin de l’emplacement de la fondation pour délimiter l’espace
  • Reliez les piquets avec des cordeaux bien tendus
  • Marquez l’emplacement au sol avec du plâtre ou de la poudre à tracer, en suivant l’aplomb des cordeaux

Creusez les fondations

Creusez les fondations du centre vers les bords, à l’aide d’une pelle et d’une pioche. Veillez à toujours respecter l’aplomb au fil du décaissement en utilisant un fil à plomb, et creusez jusqu’à la bonne profondeur.

Égalisez le niveau avec une règle de maçon. Placez-la sur le fond de la fondation et posez un niveau à bulle dessus. Utilisez des planches sur les côtés en guise de coffrage de la semelle.

Préparez le fond

Vous pouvez préparer le fond de fouille avec du gravier et du sable ou du béton de propreté. Dans le premier cas, déposez des graviers puis un lit de sable pour stabiliser le sol. 

exemple devis pose parpaing

Dans le second cas, préparez votre béton maigre, coulez-le sur 4 cm d’épaisseur au fond de la fouille, puis laissez sécher une journée avant de reprendre les travaux. 

Coulez la semelle de fondation

Posez le ferraillage sur des cales afin qu’il soit légèrement surélevé. Placez les équerres 

de liaison pour les chaînages verticaux, puis reliez l’ensemble du ferraillage avec du fil recuit. Cela va permettre de le maintenir lors du coulage du béton. 

Préparez votre béton et coulez la semelle sur le ferraillage. Lissez le béton afin soit de niveau et laissez sécher votre fondation pendant une semaine environ.

Posez le premier rang

Avant de poser le premier rang, pensez à délimiter l’emplacement du mur en plaçant des piquets reliés par des cordeaux aux angles. 

Ensuite, préparez votre mortier dans la bétonnière. Commencez votre pose à l’angle ou à l’extrémité du mur. Disposez le mortier avec la truelle en étalant une couche de 2 à 3 cm d’épaisseur sur une longueur correspondant à celle d’un parpaing.

Entaillez en biais le dessus du mortier posez votre premier parpaing, alvéoles vers le bas. Tapotez sur le parpaing avec une massette et vérifiez sa verticalité avec un niveau à bulle et un fil à plomb. 

Procédez de la même façon avec les autres parpaings, en laissant de la place pour un joint de 1 cm entre les parpaings. Effectuez des coupes si nécessaire.

Remplissez les joints

Votre premier rang est posé. Vous devez maintenant remplir les joints verticaux avec du mortier, à l’aide d’une truelle. Laissez couler le mortier par le haut de chaque joint, puis raclez le surplus de mortier avec la truelle. 

Montez les autres rangs de votre mur

Vous devez maintenant poser les parpaings en quinconce. Réglez la hauteur du cordeau au rang suivant, puis posez les parpaings en décalant les joints d’un rand à l’autre. La pose du second rang doit se faire avec des moitiés de parpaings, le troisième rang avec des parpaings entiers, et cetera.

construction mur parpaing

Commencez toujours par une extrémité ou un angle. Au fur et à mesure, rang par rang, remplissez les joints et vérifiez progressivement l’aplomb du mur.

Charges de rupture des parpaings 

Avez-vous entendu parler de la charge de rupture du parpaing ? Lorsque vous achèterez vos parpaings, on vous parlera sans doute de leur résistance

Cette dernière dépend : 

  • De sa classe de résistance
  • De sa réaction au sol
  • Du type de matériau utilisé

La lettre B suivie d’un chiffre indique la charge de rupture du parpaing. Voici un tableau récapitulatif des classes de résistances (la Mpa est une unité de pression ou de contrainte correspondant à un million de pascals) : 

Charge de rupture du parpaingRésistance du parpaing
B40 Résistance à 40 bars soit 4 MPa
B60Résistance à 60 bars soit 6 MPa
B80Résistance à 80 bars soit 8 MPa
B120Résistance à 120 bars soit 12 MPa
B160Résistance à 160 bars soit 16 MPa

Imaginons que votre artisan maçon utilise des parpaings B160 pour construire votre mur. Sur un mètre linéaire de parpaing B160, vos matériaux offrent une résistance de 160 kg par m². 

Notez cet article
.