Plafond salle de bain : quel plafond choisir et à quel prix ?

5 à 100 € le m².

Le prix moyen pour refaire le plafond de sa salle de bain est situé entre 5 et 100 € le m². Cette fourchette est large : le prix du faux plafond pour salle de bain dépend entièrement du revêtement pour plafond choisi. De nombreuses solutions s'offrent à vous : faux plafond suspendu, tendu, peinture, enduit, lambris....

Prix plafond salle de bain en 2019

Le prix moyen pour refaire le plafond de sa salle de bain est difficile à établir. En effet, il peut varier du tout au tout, selon les matériaux et les techniques utilisées. 

Type de plafondPrix entrée de gammePrix haut de gamme
Enduit de plafond5 € le m²50 € le m²
Peinture10 € le litre30 € le litre
Lambris stratifié10 € le m²50 € le m²
Lambris en bois25 € le m²100 € le m²
Dalles10 € le m²20 € le m²
Faux plafond en plâtre20 € le m²45 € le m²
Faux plafond en PVC20 € le m²60 € le m²
Faux plafond tendu60 € le m²100 € le m²

Habiller un plafond de salle de bain : les solutions

Le faux plafond de salle de bain doit être capable de supporter une humidité importante. En effet, les variations hygrométriques sont très importantes dans la salle de bain. Vous n’avez pas envie de carreler votre salle de bain jusqu’au plafond. Alors, quel type de faux plafond ou quel revêtement choisir pour votre salle de bain ? Nous vous présentons les principaux types de revêtements de plafond pour salle de bain. 

La peinture

Rapide et facile à appliquer, la peinture est une solution économique pour rénover sa salle de bain. Il est important de choisir un type de peinture formulée pour les pièces humides, comme la peinture glycéro ou acrylique. Il existe également des peintures spéciales, conçues pour prévenir l’apparition de tâches d’humidité et de moisissure.

faux plafond suspendu salle de bain

La peinture possède un autre avantage : elle existe en de nombreuses textures et un grand choix de coloris. De plus, sa pose ne nécessite pas nécessairement l’intervention d’un professionnel. 

L’enduit

L’enduit vous permet de personnaliser votre plafond en un rien de temps. Il doit être adapté aux pièces humides, et appliqué sur un plafond bien préparé. Très populaire, l’enduit tadelakt est un enduit totalement étanche venant du Maroc. Il est composé d’une base de chaux et de pigments naturels. 

Les dalles de plafond

Les dalles de plafond, légères, sont faciles à poser. Elles sont idéales pour masquer les imperfections du plafond. En outre, elles ne sont pas chères et offrent un vaste de choix de motifs et de couleurs. 

Le lambris

Les lambris peuvent être : 

  • En bois
  • En métal
  • En PVC
  • En bois exotique
  • En stratifié
  • Ou en bois massif

Ils sont tous à fixer sur des solives, une ossature ou des tasseaux. Les différents types sont plus ou moins personnalisables, et nécessitent un entretien plus ou moins régulier. 

Le plafond pour salle de bain en PVC

Le faux plafond en PVC est un plafond idéal pour la salle de bain : de bonne qualité, il imite le lambris à la perfection. Très résistant à l’humidité, il est aussi personnalisable. Vous pourrez choisir parmi un vaste choix de textures et de coloris, afin de créer une pièce d’eau qui vous ressemble. Ce matériau possède un autre avantage : il nécessite très peu d’entretien.

prix plafond salle de bain

Le faux plafond en plaque de plâtre

Le faux plafond BA13, également appelé faux plafond en placo, est une couche de plâtre compressée entre deux couches de papier très fines. Léger, pas cher et résistant, ce faux plafond est idéal pour une salle d’eau. Attention cependant à choisir un placo type hydro (H), qui résiste mieux à l’humidité. Ce type de matériaux est conçu tout spécialement pour les salles de bain. 

Les faux plafonds tendus

C’est une solution coûteuse, mais plus luxueuse. En effet, le faux plafond tendu est le plus esthétique de sa catégorie. Il s’agit d’une toile en PVC tendue au plafond. Elle ne nécessite aucun entretien, et peut accueillir des spots encastrables. Ce type de faux plafond doit toujours être installé par un professionnel. Si vous choisissez un artisan certifié RGE, il est possible que vous puissiez bénéficier d”aides financières.

Comparez le tarif des artisans autour de chez vous !

Pourquoi installer un faux plafond dans ma salle de bain ? 

La rénovation d’une salle de bain implique souvent la création d’un faux plafond. Plusieurs raisons poussent les particuliers à installer un faux plafond dans leur salle de bain. 

Pour éviter des travaux de rénovation importants

Rénover entièrement le plafond d’une salle de bain peut être aussi coûteux que contraignant. En effet, la rénovation de plafond est une opération qui coûte assez cher, selon les travaux entrepris. Vous ne souhaitez pas rénover entièrement le plafond de votre salle de bain et souhaitez masquer votre plafond dégradé ?

poser plafond salle de bain

Le faux plafond pour salle de bain est la solution idéale pour vous. En revanche, le faux plafond n’est pas destiné à masquer des dégâts importants ad vitam aeternam. Si votre plafond a subi un important dégât des eaux, qu’il est fissuré ou abîmé en profondeur, vous devrez procéder à une rénovation complète tôt ou tard.

Dans ce cas précis, le faux plafond pour salle de bain est une solution temporaire, destinée à masquer votre plafond le temps de procéder aux travaux. 

Pour dissimuler les gaines et le réseau sanitaire

Le plafond d’une salle de bain est souvent envahi par les gaines électriques, la tuyauterie et le réseau sanitaire. Ce n’est pas franchement esthétique, et un coup de peinture ne pourra rien changer à cela. Le faux plafond pour salle de bain, en revanche, peut vous servir à dissimuler ces éléments efficacement.

Dans ce cas, on laisse un espace entre les gaines techniques et on réduit la hauteur du plafond en plaçant un faux plafond. Bien entendu, l’espace laissé doit être assez réduit pour conserver une hauteur sous plafond convenable. 

Pour mieux se chauffer

Certains anciens logements disposent d’une hauteur sous plafond très grande. Ce type de salle de bain est difficile à chauffer : l’air chaud émis par le chauffage monte vers le plafond. Il faut donc augmenter la chauffe de la salle de bain pour garder une température convenable.

peinture plafond salle de bain

La salle de bain est une pièce que l’on chauffe énormément, aux alentours de 24° en général. C’est tout à fait normal : personne n’aime grelotter en se déshabillant pour prendre sa douche ou son bain. En raison de ces deux facteurs, les dépenses énergétiques liées à la salle de bain sont souvent importantes. 

Créer un faux plafond permet d’abaisser la hauteur de la pièce, et donc de réaliser des économies d’énergie.

Pour donner de la luminosité à la salle d’eau

La salle de bain est une pièce qui nécessite un éclairage important. En effet, les divers soins d’hygiène nécessitent un éclairage de qualité. De plus, de nombreuses salles de bain ne sont pas équipées de fenêtres : il est nécessaire de compenser par une luminosité adaptée. 

Il peut être difficile de disposer des éclairages dans une salle de bain, en raison du zonage électrique, à respecter impérativement. Les luminaires encastrés dans le plafond sont donc une bonne solution. 

Ces spots présentant une épaisseur incompressible, il est obligatoire de créer un faux plafond, de manière à masquer les gaines électriques qui alimentent les spots. Vous pouvez trouver ces spots pour plafond de salle de bain chez des fournisseurs tels que Leroy Merlin ou Castorama.

Exemples de devis plafond salle de bain

Voici quelques exemples de devis basés sur les diverses solutions que nous vous avons proposées pour refaire le plafond de votre salle de bain. 

Peinture plafond salle de bain

Vous avez remarqué des traces de moisissure sur le plafond de votre salle de bain. Vous décidez donc de refaire votre plafond, afin de masquer les dégâts. Vous optez pour une peinture spéciale, destinée à prévenir de la moisissure et de l’humidité, votre salle de bain étant peu ventilée. Vous avez besoin de 3 litres de peinture pour repeindre votre plafond. 1, L coûtant 18 €, vous dépensez 54 €, plus une vingtaine d’euros supplémentaires pour des pinceaux et rouleaux. Au total, vos travaux vous coûtent 75€.

faux plafond salle de bain

Faux plafond salle de bain PVC

Après avoir analysé toutes les solutions qui s’offrent à vous, vous optez pour un faux plafond de salle de bain en PVC. Vous le poserez vous-même. Votre salle de bain fait 8 m². Vous dépensez donc 30 € par m², soit 240 € au total. Vos outils, votre enduit de  finition et votre peinture vous reviennent à 187€. Au total, vos travaux vous coûtent 427 €.

Enduit de plafond salle de bain 

Vous choisissez un enduit adapté aux pièces humides pour rénover le plafond de votre salle de bain de 10 m². Au total, vous dépensez 20 € par m², soit 200 €. Pas de frais supplémentaires : vous effectuez la pose vous-même. 

Plafond salle de bain : problèmes fréquents

J’ai masqué les dégâts avec un faux plafond, il se détériore

Vous avez subi un dégât des eaux et avez décidé de masquer les dégâts avec un faux plafond. Au bout de quelques semaines, des tâches d’humidité apparaissent sur ce dernier, et il se détériore de jour en jour. C’est tout à fait normal : le faux plafond peut masquer un plafond très abîmé ; cependant, en cas d’importants dommages, il n’est pas magique : vous devez rénover votre plafond en totalité. 

carrelage plafond salle de bain

Comment éviter l’humidité sur le plafond de ma salle de bain ?

Comme évoqué plus haut, vous devez acheter un faux plafond pour salle de bain résistant à l’humidité. Si vous avez opté pour de la peinture, veillez à ce qu’elle soit formulée pour les pièces humides. Pensez aussi a aérer fréquemment votre salle de bain. Si des tâches d’humidité se forment en dépit de toutes vos précautions, pensez à vérifier votre ventilation ou à contacter un professionnel pour une analyse de votre plafond. Le problème vient peut-être d’infiltrations, ou d’une mauvaise isolation des murs.

Problèmes fréquents

Les problèmes fréquemment rencontrés sont davantage liés à une mauvaise ventilation de la salle de bain et à des dommages passés du plafond qu’aux matériaux utilisés pour le rénover. Voici quelques exemples de situations que vous pourriez rencontrer.

Installer un faux plafond de salle de bain soi-même

Il est tout à fait possible d’installer un faux plafond suspendu pour salle de bain soi-même. En revanche, poser un faux plafond tendu est une opération compliquée ; elle est réservée aux professionnels. Voyons ensemble comment installer un faux plafond suspendu soi-même. 

humidité plafond salle de bain

Le matériel indispensable

Installer un faux plafond suspendu dans sa salle de bain nécessite de poser une ossature métallique. Pour bien installer votre plafond, vous aurez besoin du matériel suivant : 

  • De rails : les rails, également appelés fourrures, vous serviront à maintenir les plaques de revêtement du faux plafond. Ils se clipsent facilement sur les suspentes, vous permettant de gagner un temps considérable
  • De suspentes : il s’agit d’une ossature permettant de supporter le poids du faux plafond. Ces baguettes se fixent verticalement au plafond. Leur longueur dépend du plénum choisi
  • De plaques de revêtement : les plaques peuvent être en bois, en PVC ou en plâtre. La technique pour les poser diffère selon le matériau choisi
  • De vis
  • De cordeau
  • D’une perceuse
  • D’une visseuse
  • D’un mètre ruban 
  • D’un niveau
  • D’un rouleau de calicot
  • De lunettes de protection
  • De gants

Vous avez maintenant tout le matériel nécessaire pour la pose. Il est temps de débuter vos travaux.

Première étape : pose des suspentes

Pour commencer, vous devez marquer la hauteur du faux plafond souhaitée sur le mur. Soustrayez ensuite l’épaisseur de vos plaques : cela vous indiquera à quelle hauteur fixer vos rails (longueur des suspentes). Tracez une ligne bien droite sur tous les murs de la pièce : elle vous servira de repère. 

Fixez vos suspentes à chaque coin de pièce, sur des solives, a 10 cm maximum des murs. Pour cela, utilisez des vis de 31 cm minimum. Reliez ensuite les 4 suspentes avec un cordeau : il vous servira de guide pour la suite de la pose. 

Fixez les suspentes intermédiaires. Nous vous conseillons d’installer les suspentes en commençant par le premier rang, pour finir au dernier.

Avertissement 

La distance entre deux suspentes d’une même rangée doit être de 60 cm maximum, et la distance entre chaque rangée doit être de 120 cm tout au plus. Il est important de respecter ces règles pour pouvoir installer les plaques convenablement.

Deuxième étape : la pose des rails

Toutes les suspentes sont maintenant installées : vous pouvez retirer tous les cordeaux. Ensuite, prenez les dimensions de la pièce et reportez cette mesure moins 1 cm sur l’un de vos rails. 

Étape suivante : découper autant de rails que de lignes de suspente. Vous pouvez ensuite fixer les rails sur les lignes de suspente. 

Troisième étape : pose de plaques

Vos suspentes et vos rails sont posés : il est temps de poser vos plaques de revêtement. Chaque plaque doit être vissée sur un rail, tous les 30 cm. Bien entendu, vous devez utiliser des vis adaptées. Pour un résultat solide et durable, chaque plaque doit être vissée sur le rail en trois points minimum. 

faux plafond tendu salle de bain

Vous devez également penser à laisser un espace de quelques millimètres entre vos plaques et les murs. Vous aurez peut-être à découper vos plaques. Pour cela, tracez une ligne de coupe à l’aide d’une règle de maçon. Vous pourrez ensuite scier la plaque en suivant la ligne, avant de la visser à un rail. Nous vous recommandons de toujours orienter le côté découpé vers le mur, et jamais vers une plaque adjacente. 

Dernière étape : les finitions

Votre faux plafond est installé. Ne vous relâchez pas : ce n’est pas terminé. Il vous reste quelques actions à effectuer pour que le résultat soit le plus esthétique possible. 

Remplissez les trous des vis et les espaces entre les plaques avec de l’enduit de rebouchage. Laissez sécher, puis poncez jusqu’à ce que la surface soit parfaitement plane.

Jointez l’espace entre les plaques de revêtement et les murs. Pour cela, vous pouvez utiliser : 

  • Du mastic acrylique ou polyuréthane (à lisser avec les doigts mouillés)
  • Un joint périphérique complété d’une bande de calicot et d’une couche d’enduit ( à lisser au couteau à enduire)

L’installation de votre faux plafond de salle de bain est terminée. Vous pouvez maintenant personnaliser votre plafond, en le peignant aux couleurs de votre choix. Veillez à utiliser une peinture qui résiste à l’humidité

Comparez le tarif des artisans autour de chez vous !

Plafond salle de bain : quel plafond choisir et à quel prix ?
5 / 5 (1 vote)
.