Prix pose carrelage terrasse : prix pose carrelage exterieur et tarif m2

Où acheter du carrelage exterieur pas cher ? Quel est le prix pose carrelage terrasse avec un artisan qualifié ? Quel carrelage pour quel usage ? Quels sont les différents types de carrelage extérieur ? Quel carrelage terrasse choisir pour 2019 ? Combien coûte la pose carrelage extérieur au m2 ? TarifArtisan.fr vous indique comment trouver et poser votre carrelage de terrasse ou votre carrelage extérieur au meilleur prix. Guide prix pose carrelage exterieur.

Carrelage extérieur : types et dimensions

Type de carrelage sol extérieur

Pour l’extérieur plusieurs choix de carrelages s’offrent à nous :

  • Granit : très résistant et très solide
  • Grès émaillé : moins résistant que le grès pleine masse, mais conserve sa couleur même en cas de choc
  • Grès pleine masse : très résistant et non poreux
  • Marbre : peu adapté pour l’extérieur, car peu résistant face aux variations de température
  • Béton avec effet de matière : large choix d’apparences (imitation bois, effet brossé…)

Dimensions du carrelage extérieur

Plusieurs choix de dimensions sont disponibles pour les carreaux d’extérieur, comme c’est le cas également pour le carrelage d’intérieur.

On peut choisir un carrelage rectangulaire. Dans ce cas, le plus souvent on a le choix entre du 30 x 60 cm et du 45 x 90 cm. Sinon, on peut se tourner vers du carrelage carré avec au choix du 33 x 33 cm, du 40 x 40 cm, du 45 x 45 cm, et du 60 x 60 cm parmi les dimensions les plus répandues.

Prix carrelage extérieur

Prix carrelage extérieur moyen

Le prix du carrelage extérieur varie selon ses dimensions, ses matériaux, sa finition et sa qualité. Ainsi, les premiers prix commencent autour de 10€ le m2. À ce tarif on a souvent peu de choix dans le style et il s’agit souvent d’un carrelage en béton tout simple. Les prix peuvent grimper jusqu’à 80€ le m2 pour du carrelage nettement plus résistant et plus élégant.

En moyenne, le prix d’un carrelage extérieur se situe aux alentours de 35€ le m2 et nous recommandons de ne pas investir en dessous de 25€ le m2.

Prix carrelage imitation pierre et parquet bois

Le carrelage imitation bois est une solution que l’on retrouve de plus en plus. Il offre un rendu plutôt agréable pour un prix très abordable puisque ce carrelage est conçu en béton. On peut également se tourner vers l’imitation pierre pour un rendu plus minéral. Les premiers prix commencent à 10€ le m2, mais certains modèles peuvent atteindre 60€ le m2.

Prix carrelage extérieur cérame

Le carrelage cérame est tout simplement le carrelage extérieur classique, c’est-à-dire celui qu’on retrouve le plus souvent sur les terrasses. Ce carrelage est également le plus répandu en intérieur. Il faut dire qu’il est à la fois très résistant et qu’il existe dans une très grande variété de choix. Sans oublier que son prix est plutôt abordable puisqu’il se situe entre 5€ le m2 et 60€ le m2.

Prix carrelage extérieur terre cuite

Le carrelage extérieur en terre cuite est très présent dans certaines régions françaises et notamment en méditerranée. Plus épais que le carrelage classique, il est souvent constitué de tomettes, bien qu’il existe dans différents styles. Son prix est en moyenne plus élevé puisqu’il se situe généralement entre 20€ et 35€ le m2.

Prix carrelage extérieur ciment

Le carrelage extérieur ciment est souvent utilisé pour concevoir un carrelage avec motifs ou avec un effet vintage du début du 20e siècle. Il est également très tendance depuis quelques années en intérieur. Par contre, ce carrelage coûte assez cher puisqu’il faut compter entre 60€ et 160€ le m2.

Prix dallage extérieur

On utilise le terme de dallage pour désigner un carrelage plus rustique en pierre. Généralement, ce type de carrelage d’extérieur n’est pas aussi ordonné que les autres formes de carrelages, c’est-à-dire que les dalles en pierre ne sont pas toutes de formes et de dimensions identiques, donnant un côté plus naturel. Le prix dépend de la pierre et de son épaisseur et peut varier de 10€ à 250€ le m2 avec un prix moyen compris entre 20€ et 50€ le m2.

Prix pose carrelage terrasse

Prix préparation carrelage

Avant d’entamer la pose du carrelage, il faut préparer le terrain. Ce travail de préparation peut être très différent selon qu’il existe déjà ou non une terrasse ou une dalle en béton. Dans les cas, il faut procéder à un ragréage qui consiste à aplanir le terrain et à le lisser. Une telle opération coûte en moyenne entre 20€et 30€ le m2.

Prix pose carrelage exterieur au m2

Quand on n’a pas le savoir-faire suffisant ou quand on n’a pas le temps ou l’envie de réaliser soi-même la pose du carrelage, on peut faire appel à un professionnel, c’est-à-dire à un carreleur. La pose d’un carrelage extérieur par un professionnel varie en moyenne entre 35€ et 70€ le m2.

Consultez notre guide des prix pose carrelage pour avoir une idée de l’ensemble du budget de pose de carrelage.

Choisir son carrelage extérieur : conseils

Quel carrelage pour quel usage ?

Un carrelage d’extérieur se doit d’être plus résistant qu’un carrelage d’intérieur sur certains points précis. Ainsi, cette résistance peut être mesurée selon 4 critères : résistance aux rayures, résistance au passage/usure, adhérence pieds chaussés, adhérence pieds nus.

La résistance aux rayures est définie à travers 4 stades selon l’échelle MOHS. Le stade 1 à 4 considère que le carrelage est rayable. De 5 à 6, le carreau est considéré comme peu rayable. De 7 à 8, il est très peu rayable. Et de 9 à 10 le carrelage est inrayable.

La résistance au passage/usure est calculée sur le classement UPEC (usure, poinçonnement, eau, agents chimiques). Réparti en 4 niveaux de 1 à 4, plus la valeur est proche de 4 et plus le carrelage est résistant. On retrouve le même principe au niveau européen avec la norme PEI définie en 5 niveaux.

L’adhérence pieds chaussés est présentée à travers la norme R divisée en 5 niveaux d’adhérence : R9 (adhérence normale), R10 (bonne adhérence), R11 (très bonne adhérence), R12 et R13 (excellente adhérence).

L’adhérence pieds nus est présentée par la norme ABC divisée en 3 niveaux d’adhérence. Elle s’applique essentiellement pour les carreaux susceptibles des régulièrement humidifiés (piscine…) : À (adhérence moyenne), B (adhérence élevée) et C (adhérence très élevée).

Conseils pour bien choisir son carrelage extérieur

Pour choisir son carrelage, il faut prendre en compte certains aspects auxquels on ne pense pas forcément. Ainsi, nous recommandons de faire attention au niveau d’ensoleillement de la zone où sera posé le carrelage. Si cet ensoleillement est élevé, évitez un carrelage trop brillant et qui aura tendance à vous éblouir en renvoyant les rayons du soleil. De même, évitez une matière qui surchauffe vous empêchant de marcher pieds nus.

Sachez qu’en règle générale, les couleurs trop claires renvoient la lumière et à l’inverse les couleurs trop foncées captent la chaleur.

Bien sûr, il faut aussi prendre en compte la fréquence de passage et le niveau d’adhérence dépendant de l’humidité de la zone. Par exemple, au bord d’une piscine il faut un carrelage très adhérent.

Conseils pour bien choisir son carrelage de terrasse

Pour choisir le style de carrelage extérieur le plus adapté, nous conseillons de faire en sorte que le carrelage s’accorde avec la façade de la maison. Les deux doivent s’accorder. Pensez également à imaginer ce que donnera le carrelage vu depuis l’intérieur de la maison. Si votre maison est composée d’une allée en graviers, veillez à ce que le carrelage soit assorti avec les coloris de cette allée.

Plus largement, il est recommandé d’éviter le plus possible les carrelages extérieurs trop sombres, surtout quand l’exposition est plein sud. Les couleurs sombres captent la chaleur et rendent difficile la marche pieds nus. À l’opposé, les couleurs trop claires sont trop éblouissantes les jours ensoleillés.

Carrelage extérieur : avantages et inconvénients

Pourquoi choisir un carrelage comme revêtement de sa terrasse ? Pour répondre à cette question, il faut cerner les avantages et les inconvénients de cette solution.

Commençons par les avantages : très large choix de couleurs, de finitions et de matières, très facile à entretenir, mais aussi solide, résistant et il conserve sa couleur.

Les inconvénients : vous souhaiter enlever votre carrelage ? Cela sera vite plus compliqué à remplacer quand on veut changer de revêtement, différentes qualités dans lesquelles on peut parfois s’y perdre, surface glissante sauf quand on choisit un carrelage très adhérent, mais plus onéreux.

Pose carrelage extérieur : comment poser du carrelage extérieur sur une terrasse ?

Quand on désire poser soi-même son carrelage extérieur, il faut d’abord créer une chape de béton si celle-ci n’existe pas. Pour cela, il faut creuser des fondations en veillant à ce que le sol soit bien plat et de niveau. Ce travail peut être compliqué et faire appel à un professionnel est vivement recommandé. D’autant qu’il faut prévoir une légère pente pour l’évacuation des eaux.

Une fois la chape posée, elle sert de support au carrelage. Si vous possédez déjà une chape, mais qu’elle n’est pas plan, il faut procéder à un ragréage comme nous l’avons vu en début d’article.

Avant de poser les carreaux, il faut bien évidemment appliquer le mortier qui sert de colle entre la chape et le dessous des carreaux. Ensuite, il faut poser carreau par carreau et terminer par les jointures.

Normes carrelage terrasse

Pour un carrelage extérieur, voici les principales normes à prendre en compte :

  • Norme ABC : adhérence du carrelage lorsqu’on marche pieds nus
  • Norme R : adhérence du carrelage quand on marche avec des chaussures
  • Norme PEI : résistance du carrelage face à l’usure, l’eau, le passage, les chocs et les produits chimiques

Prix carreler soi-même

Quand on a le savoir-faire nécessaire et qu’on est motivé, poser soi-même le carrelage est plus rentable que de passer par un professionnel. Mais, au final, combien cela va-t-il vraiment vous coûter pour carreler vous-même ?

En plus des carreaux, le prix doit prendre en comptes les différents éléments nécessaires à la pose : mortier, outils (spatules, découpe carreaux…), et les éventuels travaux de ragréage. En prenant en compte le coût du carrelage, le montant total de la pose d’un carrelage, s’approcher des 80€ à 100€ le m2.