La rénovation de parquet étape par étape

35 à 60 € / m²

Votre parquet est vieux ou trop abîmé, avez-vous pensé à la rénovation ? Découvrez quelles sont les différentes étapes de cette prestation, le budget estimatif à prévoir. A titre indicatif, la rénovation complète d'un parquet vous coûtera en moyenne entre 35 et 60 € / m², ponçage et fournitures compris.

Quels parquets peuvent être restaurés ?

Votre parquet montre quelques signes de fatigue, il a perdu tout son éclat ? Avant d’opter pour un changement radical avez-vous pensé à rénover votre parquet ? Quel est le prix moyen au m² pour une rénovation, par rapport au prix de pose d’un parquet neuf ? Quelles sont les différentes étapes pour traiter un plancher en bois ?

Avant d’aborder plus en détails la restauration de parquet, il faut savoir que trois types de parquets peuvent être rénovés :

  • Le parquet en bois massif : totalement fabriqué en bois, c’est le plancher le plus robuste et pérenne. A titre d’exemple pour un parquet de salle de bain, le modèle en bois massif exotique (teck, bambou) est celui qui correspond le mieux à une pièce humide. Ce revêtement accepte aussi bien la rénovation vitrifiée, cirée ou huilée
  • Le parquet contrecollé : 3 couches composent le plancher contrecollé, dont deux sont des assemblages de dérivés du bois. Seule la couche en surface est une essence de bois noble. Comme pour le modèle précédent, sa surface peut bénéficier d’une rénovation huilée, vitrifiée ou cirée
  • Le parquet vitrifié : cette alternative est fabriquée à base de fibres de bois enveloppées d’un film imperméabilisé. Ce plancher peut recevoir une rénovation vitrifiée ou cirée.

Vous l’aurez donc deviné, les parquets stratifiés ne bénéficient pas d’une épaisseur suffisante pour pouvoir tolérer un ponçage. En effet, ce dernier est fabriqué à partir d’une couche d’usure en résine apposée sur une feuille en imitation bois. Son entretien simple et se réalise à l’aide d’un balai microfibre humide.

bouton
Comparez les artisans pour rénover le parquet
Prix moyen: 35 à 60 € / m²
Gratuit - Sans engagement

Comment rénover un parquet en 5 étapes ?

Vous avez décidé de rénover votre parquet ancien afin de lui redonner une seconde jeunesse, voici un aperçu du déroulement des travaux.

1. Diagnostic général du parquet

Avant de commencer les travaux, le professionnel va passer au peigne fin l’état de votre parquet. Est-il juste sale ou terne ? Est-il légèrement abîmé ou détérioré ? Plusieurs imperfections peuvent apparaître telles que des rayures, trous, une planéité irrégulière, des traces, parquet gondolé ou encore grincements.

Un autre cas de figure peut nécessiter le traitement et la rénovation du parquet : le développement des  parasites tels que les vers, insectes ou champignons, qui se logent dans les lames de bois. L’artisan parqueteur va donc dresser un inventaire complet de ce qu’il voit et déterminer l’ampleur des travaux d’une part, mais aussi le type de rénovation à envisager.

refaire parquet

2. Préparation du chantier et du sol

Pour recevoir les soins, un nettoyage du sol doit être réalisé en profondeur, voici les principaux points à surveiller :

  • Dans un premier temps, la pièce concernée doit être entièrement vidée, tout doit disparaître : mobilier, tapis, décorations au sol, plantes, etc
  • Si d’aventure un clou dépasse, il est impératif de les enfoncer
  • Les éventuels trous dans le parquet doivent être rebouchés à l’aide de pâte à bois
  • Les lames défectueuses doivent être remplacées
  • Les écarts entre les lames peuvent être colmatés avec des flipots de parquet (petite pièce de bois qui s’insère dans une fente afin de la camoufler)

Saviez-vous qu’il existe plus de 200 essences de bois qui sont utilisées pour le parquet ? Prenez le temps de bien les comparer en fonction de votre projet; on n’utilisera pas le même bois pour un parquet de cuisine que pour celui d’une chambre ou d’un salon.

3. Ponçage du parquet

Pour cette partie du chantier, il est important de souligner que le ponçage ne peut s’effectuer sur tous les modèles de parquet. Cette opération est uniquement réalisée pour les parquets massifs, semi-massifs et contrecollés. Ils sont donc habilités à recevoir ce traitement, à condition bien entendu que la couche d’usure n’ait pas été trop altérée et affinée par les rénovations antérieures

renovation parquet

L’artisan menuisier entame donc l’opération à l’aide d’une ponceuse dédiée. Grâce à ce décapage, toutes les souillures et défauts de planéité vont être résorbés. Vous obtiendrez ainsi une surface égale, lisse et sans aspérités. Pour des parquets très dégradés, l’artisan utilisera une ponceuse avec un grain de 30 à 40 pour le premier passage. Après avoir poncé le parquet à la main, il est nécessaire d’aspirer toutes les poussières et débris à l’aide d’un aspirateur, puis de finir par un nettoyage à l’eau. Une fois le sol bien sec, vous pouvez passer à l’étape suivante.

Quelle est l’épaisseur minimale du parquet pour poncer ?

La couche de bois règlementaire pour toute rénovation par ponçage est de 2,5 mm. 

4. Préparer le parquet

Suite au ponçage, l’artisan parqueteur applique une couche primaire également appelée fond dur. Cette étape est primordiale, elle permet non seulement de durcir la surface et lui conférer plus de résistance, mais elle est surtout utile pour l’étape suivante, à savoir la finition, elle garantit une bonne accroche. Pour finir, elle permet de lisser et d’apporter une homogénéité du plancher

Vous souhaitez rénover le parquet ?
Trouvez un artisan qualifié près de chez vous.
Gratuit - Sans engagement

5. Finition

Après le ponçage et l’égrenage du parquet,  arrive la phase de finition. On recense 3 types de finitions : le parquet huilé, ciré ou vitrifié. 

  • Parquet huilé : sa pose s’effectue à la brosse ou au rouleau. Ce traitement donne un aspect authentique et naturel au parquet. Il est très facile à nettoyer et à entretenir. De plus, cette finition donne une très bonne solidité face aux rayures et aux passages assez fréquents.
  • Parquet vitrifié ou vernis : la vitrification permet de lutter efficacement contre les chocs et les raies. Inodore, il s’étale également à la brosse ou au rouleau. 
  • Parquet ciré : en plus d’apporter un parfum agréable et très reconnaissable, il offre à votre parquet une belle patine et un rendu très naturel. En revanche, cette finition est préconisée pour des passages peu fréquents. Ce traitement n’est pas aussi efficace que les précédents pour faire face aux aléas du quotidien. A contrario des deux autres procédés, l’application se fait avec un chiffon ou une brosse souple. Généralement, deux à trois couches sont nécessaires pour avoir une bonne adhésion au sol dans le temps. 

Vous voulez en savoir plus les différentes essences de parquet et quel modèle choisir en fonction de la pièce ? Voici quelques éléments de réponse en images !

Faire appel à un professionnel pour rénover un plancher en bois

Il est vrai que le parquet est réputé pour sa robustesse, vous pouvez être tenté de le rénover vous-même. Seulement, selon la nature de votre revêtement de sol, l’essence du bois, les traitements ne sont pas les mêmes. Seul un artisan spécialisé peut vous donner la marche à suivre adéquate et vous éviter ainsi d’endommager encore plus l’existant.

Pour rénover un parquet massif, stratifié ou flottant, il est préférable de contacter un menuisier ou une entreprise spécialisée avec des artisans parqueteurs. Pour vous assurer du savoir-faire du professionnel, n’hésitez pas à demander les références de l’ouvrier. En effet, différents labels existent pour vous donner une indication de la qualité et sérieux du travail fourni par le spécialiste. En voici quelques exemples 

  • UFFEP : Union française des fabricants et entrepreneurs de parquet
  • UNCMP : Union nationale française de charpente, de menuiseries et parquets 
  • Certification Qualibat 

Toutes ces qualifications garantissent la capacité technique de l’artisan à réaliser les travaux demandés et à confirmer qu’il est également en règle avec les assurances obligatoires, et les différentes obligations fiscales et sociales. Si l’artisan parqueteur possède un de ces labels, il doit être mentionné dans le devis. 

Refaire le parquet pour lui donner du caractère, c’est aujourd’hui possible et dans l’air du temps. Envie d’en savoir plus sur le relooking et comment rajeunir un parquet ?

Quel budget prévoir pour rénover un parquet ?

L’enveloppe pour rénover un parquet dépend de plusieurs facteurs, mais surtout du type de réhabilitation à opérer. En effet, il peut s’agir d’une rénovation partielle, une simple réparation, d’une teinte ou d’un ponçage

Pour vous donner un ordre d’idée, il faut compter environ entre 35 et 60 euros le m² en moyenne. Ce tarif comprend le matériel et le coût de la main d’oeuvre. 

Voyons à présent le budget selon le type de rénovation choisi : 

  • Le prix pour rénover un parquet massif se situe entre 35 et 60 euros par mètre carré TTC. La prestation comprend la phase de ponçage et la finition. 
  • Pour un ponçage seul, le service est facturé entre 20 et 30 euros par mètre carré TTC. 
  • Pour la phase de finition, que ce soit un vernissage, vitrification ou huilage, il faut prévoir en moyenne entre 15 et 35 euros par mètre carré. 

Besoin d’un rappel sur le prix de pose de parquet, retrouvez en un clic notre article complet !

Trouvez le bon artisan pour rénover le parquet
Comparez les artisans
disponibles près de chez vous
Comparez les artisans
Gratuit - Sans engagement

Entretenir soi-même son plancher en bois

Avant de rénover un parquet, Tarif Artisan vous prodigue quelques conseils pour un programme d’entretien efficace. 

entretien parquet

  • Au quotidien, veillez à dépoussiérer votre sol avec une serpillière sèche. 
  • Chaque semaine, enlevez les poussières et autres salissures avec l’aspirateur et nettoyez avec une serpillière microfibre humide et très essorée. Pour le nettoyant, optez pour un produit doux adapté à votre parquet.
  • Deux fois par an, déposez un produit régénérant, l’huile présente nettoie et pénètre aussi dans le bois et dépose par la même occasion un film protecteur sur la surface. 

Pour éviter les rayures et préserver votre parquet 

Placez des patins de feutre sous les chaises, table ou meubles que vous êtes amenés à déplacer régulièrement. Vous n’en avez pas sous le coude, un simple bout de tissu peut faire l’affaire !

Questions fréquentes sur la rénovation de parquet

Combien de ponçage peut supporter un parquet ?

Un parquet en bois massif peut supporter jusqu’à 20 ponçages, selon son épaisseur et l’essence du bois utilisé. En revanche, pour un parquet contrecollé, l’opération ne peut pas être répétée plus de 6 fois.

Comment rénover un vieux parquet ?

Il faut savoir que tous les parquets ne peuvent pas être rénovés. Par exemple, le parquet stratifié ne permet pas d’être rénové car la couche de bois est trop fine et pas suffisamment solide. Étant donné son faible prix, il suffit de le remplacer.

Seuls le parquet contrecollé et le parquet en bois massif peuvent être rénovés car ils possèdent une couche d’usure suffisamment épaisse pour être poncée.

Comment enlever les taches du parquet ?

Votre parquet est abîmé, que faire ? Chaque type de tache a sa propre solution. Vous avez versé de l’encre, utilisez du jus de citron ou un coton imprégné d’alcool pour vous débarrasser de ces marques tenaces. Pour enlever une tache d’huile ou de gras, la farine et le talc seront vos meilleurs alliés. Quelques gouttes d’eau ont laissé des empreintes ? Versez quelques gouttes d’huile de lin sur un chiffon. En revanche, pour les traces plus récalcitrantes, il faudra nécessairement passer par un ponçage pour les supprimer définitivement. 

renover parquet

Qu’est ce qu’un panneau OSB ?

OSB (Oriented Strand Board) ou lamelles de bois orientées en français. Il s’agit d’un aggloméré de bois, résistant, léger. La pose de plancher OSB est un préalable à la mise en place d’un parquet massif ou de tout autre revêtement de sol.  Il permet une bonne isolation, mais également le redressement du plancher. Les dalles se posent sur le même principe que le parquet.

Ses propriétés hydrofuge, perméable à la vapeur d’eau et sa grande résistance aux variations de température permettent un usage dans toutes les pièces de la maison. En outre, ils se distinguent par leurs arguments écologiques, ils sont fabriqués à partir d’arbres déjà abattus.

Comment réparer un parquet avec une lame cassée ?

Il arrive qu’avec l’usure une lame de parquet se fissure et se brise. Cela rend tout de suite le parquet nettement moins esthétique. Il est donc important de changer la lame assez rapidement. De plus, quand on veut procéder à la rénovation d’un parquet, il faut d’abord remplacer la ou les lames cassées avant de débuter le ponçage. Pour retirer une lame, il faut percer un trou dedans afin de scier la lame en deux dans le sens de la longueur. Si la lame est bien collée, n’hésitez pas à utiliser un tournevis plat afin de faire levier au niveau du trou.

Rénovation d’un parquet rayé : conseils

Les rayures sont les premières ennemies du parquet avec les rayons du soleil qui décolore le bois. Lorsqu’une rayure devient trop visible, le mieux est d’utiliser de la pâte à bois pour la reboucher. Idem pour les petits impacts présents sur le parquet. Cette étape doit être réalisée avant le ponçage dans le cas d’une rénovation de parquet.

Quel est le taux de TVA pour les travaux de rénovation de parquet ?

Lorsqu’on fait réaliser des travaux de rénovation d’un parquet par un professionnel, on peut alors profiter d’un taux de TVA réduit s’élevant à 10% au lieu de 20%. Les travaux peuvent concerner la résidence principale, comme une résidence secondaire, peu importe. Par contre, elle doit avoir été construite il y a plus de deux ans.

estimation
Ne partez pas tout de suite!
Comparez le prix des artisans près de chez vous !
Gratuit et sans engagement
Non merci, je suis déjà en contact avec un artisan.
close-link