Renovation carrelage : nettoyer, remplacer ou recouvrir son carrelage

Comment rénover un carrelage fissuré ou usé ? Comment faire pour recouvrir du carrelage au sol ? Quel est le prix d’une rénovation de carrelage avec un carreleur ? Votre carrelage est usé, fissuré ou cassé ? Comment procéder au remplacement d’un carreau cassé ? Comment réussir un nettoyage carrelage complet ? TarifArtisan.fr vous explique comment vous y prendre pour rénover votre carrelage à bon prix. Nous allons passer en revue les techniques et les tarifs pour réussir la rénovation carrelage autant que possible.

Quel est l’état du carrelage ?

Avant de débuter la rénovation de son carrelage, il faut estimer son état : usure, fissures, décolorations… En fonction de cet état on peut estimer si la rénovation consiste à :

  • Nettoyer le carrelage
  • Remplacer les carreaux
  • Recouvrir le carrelage

N’hésitez pas à consulter notre guide de prix pose carrelage si vous réfléchissez à remplacer le carrelage.

Nettoyage carrelage : nettoyer en profondeur

Nettoyage carrelage : matériel nécessaire

Pour nettoyer un carrelage, voici le matériel nécessaire :

  • Une serpillère
  • Un aspirateur
  • Une brosse et une éponge abrasive
  • Un seau qu’on remplira d’eau chaude
  • Du savon dégraissant
  • Du vinaigre blanc pour les taches les plus tenaces (laisser agir)

Nettoyage carrelage : étape par étape

La première étape consiste à passer l’aspirateur afin d’enlever la poussière et les petits détritus présents à la surface du sol. Pour ne pas être gêné, nous conseillons de déplacer les meubles les plus mobiles.

Une fois l’aspirateur terminé, vous pouvez pulvériser du vinaigre blanc sur les zones les plus tâchées. Ensuite, vous pouvez mélanger de l’eau chaude et du savon dégraissant dans un sceau. Si la pièce est totalement vide de meubles, vous pouvez déverser par petite dose le liquide sur le sol puis frotter avec la brosse. Sinon, il faut tremper régulièrement la brosse dans le sceau et frotter. L’éponge abrasive permet d’atteindre les endroits plus difficiles d’accès pour la brosse (coins…). La dernière étape consistera à passer la serpillère.

Nettoyage des joints de carrelage

Finalement, lors du nettoyage d’un carrelage le plus difficile consiste souvent à nettoyer les joints. En effet, la surface des carreaux est rarement tachée en profondeur et il suffit d’une serpillère imbibée d’eau et de savon pour effacer les traces.

Par contre, au niveau des joints, les taches sont souvent plus imprégnées et la serpillère ne suffit pas, surtout quand les joints sont creusés par rapport à la surface du carrelage. Dans ce cas, il faut y aller à la brosse et en utilisant :

  • Soit de l’eau de javel
  • Soit du liquide vaisselle
  • Soit du vinaigre blanc

Nettoyage carrelage après la pose

Nettoyage des traces de colle

Après la pose d’un carrelage, il est fréquent que des traces de mortier-colle soient présentes à la surface du carrelage ou au niveau des joints. Le plus simple est d’utiliser une éponge humide pour bien enlever ces traces. Pensez à bien humidifier régulièrement l’éponge pour enlever toutes les traces. Ensuite, prenez un chiffon et essuyez. Faites attention à ne pas trop appuyer sur les carreaux pour ne pas les déplacer.

Nettoyage des traces de mortier joint

Comme pour le mortier-colle, il est fréquent qu’à certains endroits le joint ait débordé sur le carreau. Dans ce cas, il faut d’abord attendre que le joint ait commencé à prendre. Ensuite, il faut nettoyer les traces à l’aide d’une éponge humide, puis essuyer avec un chiffon.

Nettoyage des traces blanches

Une fois les joints séchés, il arrive que des traces blanches soient visibles sur le bord des carreaux. Ils proviennent d’un mélange d’eau et de particules de ciment remontées à la surface des joints. Pour nettoyer ces traces blanches, il existe des produits d’entretien spécifiques. Sinon, vous pouvez utiliser un de l’eau mélangée à de l’acide chlorhydrique.

Nettoyage carrelage final

Il faut attendre entre 24h et 48h que le mortier-colle soit bien sec et le carrelage bien fixé pour commencer à nettoyer les carreaux. Utilisez de l’eau et du savon ou un produit d’entretien pour nettoyer votre carrelage. Frottez à l’aide d’une éponge pour un carrelage mural et à l’aide d’une serpillère pour un carrelage sur le sol.

Réparation carrelage fissuré

Matériel nécessaire

Pour remplacer un carreau fissuré ou cassé, il faut le matériel suivant :

  • Une spatule : comptez environ 3€
  • Du mortier-colle prêt à l’emploi : environ 4€ le kg
  • Du mortier joint prêt à l’emploi : environ 2€ le kg
  • Un burin plat : environ 5€
  • Un grattoir à joint : environ 8€

Réparation carrelage fissuré : changer un carreau

Lorsqu’un carrelage est fissuré ou cassé, vous n’avez souvent d’autre choix que de le remplacer. Il faut alors disposer d’un carreau de remplacement identique, d’où l’importance de conserver les carreaux entre aux après la pose.

Pour remplacer un carreau, il faut d’abord le retirer. Commencez par enlever le joint autour du carreau en utilisant un gratte joint et en veillant à ne pas abîmer les autres carreaux. Une fois le joint retiré, vous pouvez briser le carreau abîmé à l’aide d’un marteau-burin. Cela permet de le casser en plusieurs morceaux qu’on va pouvoir retirer plus facilement un à un. L’utilisation d’un ciseau de maçon permettra de retirer plus facilement les morceaux en glissant le ciseau sous le carreau.

Une fois le carreau totalement retiré, il faut nettoyer les résidus de colle encore présents, toujours à l’aide du marteau-burin et du ciseau. Il faut obtenir la surface la plus lisse possible, puis aspirer la poussière. Ensuite, il faut étaler du mortier-colle et placer le carreau. Patientez 24h avant d’appliquer les joints.

Réparation impact sur un carrelage

On peut réparer un impact sur un carrelage sans avoir à changer le carreau. Naturellement, tout dépend de l’impact, si celui-ci est trop important, il faudra remplacer le carreau. Mais s’il s’agit d’un petit impacte, on peut reboucher le trou en utilisant un enduit.

Pour un carrelage clair, utilisez un enduit en ciment blanc, puis appliquez une couche de vernis de la même couleur que celle du carrelage.

Pour un carrelage foncé, utilisez un enduit en émail de la même couleur que celle du carreau.

Rénovation carrelage avec un carreleur

Quel est le tarif pour rénover un carreau de carrelage ?

Le prix pour rénover un carrelage dépend de l’ampleur des travaux. S’il n’y a qu’un carreau à remplacer, vous pouvez vous en sortir pour moins de 10€, surtout si vous avez en réserve un carreau de remplacement. En moyenne, comptez entre 10€ à plus de 100€ le m2 de carreaux.

Rénovation jointure et nettoyage carrelage

Pour le nettoyage d’un carrelage avec rénovation des joints, comptez environ 25€ pour le matériel soit du mortier à joint, un grattoir à carrelage, une truelle, un seau et une raclette. Concernant le nettoyage en lui-même, le prix dépend principalement du produit d’entretien utilisé.

Rénovation carrelage : taux horaire carreleur

Si on passe par un carreleur pour effectuer ces travaux de rénovation du carrelage il faut prévoir un budget situé entre 20€ et 50€ le m2.

Recouvrir carrelage sol : quelles solutions ?

Peinture carrelage sol

Il est possible de repeindre du carrelage. Il s’agit d’une solution très pratique quand on veut rénover un sol sans avoir à se lancer dans des travaux trop importants qui consisteraient à retirer le carrelage et à appliquer un nouveau revêtement.

La peinture permet de changer rapidement et relativement facilement le style d’un sol en carrelage. Il faut choisir une peinture adaptée. Ce type de peinture coûte environ 30€ le litre. Sachant qu’un litre permet en moyenne de peindre 10m2 de carrelage, ce qui fait 3€ le m2.

Recouvrir son carrelage avec du carrelage clipsable

Un peu comme il existe du parquet flottant, on trouve du carrelage clipsable. Dans les deux cas, le but principal est de faciliter la pose du revêtement. Dans le cas d’un carrelage clipsable, les carreaux peuvent être comparés aux pièces d’un puzzle. Les carreaux s’emboîtent les uns dans les autres.

La surface du dessus du carrelage clipsable est identique à n’importe quel carrelage. Par contre, le dessous est collé à une couche supplémentaire. Celle-ci possède des sections prédécoupées qui servent à emboiter les carreaux entre eux.

Le carrelage clipsable ne nécessite pas de colle ce qui est un gros avantage quand on veut poser rapidement et facilement du carrelage. De plus, il peut être posé à même le sol ou sur un revêtement déjà existant. Au final, le carrelage clipsable présente deux gros avantages :
Un gain de temps puisqu’il est nettement plus rapidement à poser
Nettement plus facile à poser
Un gain d’argent puisqu’il ne nécessite pas de mortier-colle et qu’étant plus facile à poser, il est moins nécessaire de faire appel à un carreleur professionnel

Recouvrir son carrelage avec de la résine pour sol

On peut appliquer de la peinture pour rénover un carrelage et lui donner une nouvelle apparence. Mais il ne s’agit pas de l’unique solution permettant de rénover un carrelage sans avoir à le remplacer, ni à le couvrir par un autre revêtement. En effet, on peut appliquer une résine pour sol.

Ce type de résine s’applique comme de la peinture en l’étalant au rouleau sur le carrelage. Un ponçage préalable et un nettoyage sont souvent indispensables. Ce genre de résine existe dans de nombreux coloris différents.

Recouvrir carrelage sol avec du stratifié

Une autre méthode consiste à poser un sol stratifié directement sur le carrelage sans le retirer. Cette solution convient si l’épaisseur du stratifié en plus de celle du carrelage n’est pas gênante que ce soit d’un point de vue esthétique ou d’un point de vue pratique.

Le stratifié, souvent appelé parquet stratifié puisqu’il reprend l’aspect du parquet, est un revêtement composé de plusieurs couches de papier kraft et dont la surface est recouverte d’une impression photographique imitant le bois. Le stratifié existe dans de nombreux coloris et motifs différents. Il se pose souvent selon la méthode flottante, c’est-à-dire en emboitant les lames entre elles sans utiliser de colle.

Recouvrir carrelage sol avec du carrelage adhésif

Assez récente comme solution, le carrelage sol adhésif permet de recouvrir facilement un revêtement déjà en place et notamment un carrelage. Cette technique rapide et facile est surtout utilisée pour le carrelage mural, mais on la trouve aussi pour le carrelage sol. Par contre, le prix est élevé, souvent supérieur à 50€ le m2.

Recouvrir son carrelage avec des matériaux naturels

On peut opter pour un matériau naturel afin de couvrir son carrelage. Plusieurs types de fibres végétales sont disponibles : le jonc de mer, le coco et le sisal. Elles sont à la fois très résistantes, naturelles, confortables, et elles offrent en plus une très bonne isolation acoustique.

Parmi ces trois matériaux naturels, le jonc de mer ne peut pas être teint. Par contre, ce dernier a l’avantage d’être très étanche et peut ainsi être posé dans une salle de bain.

Recouvrir carrelage avec du PVC

Une autre façon de recouvrir un carrelage déjà existant est d’opter pour un sol en PVC. Solution très économique, le revêtement PVC se pose directement sur le carrelage. Il existe deux solutions différentes de revêtement PVC sur du carrelage :
Combler les joints avec de l’enduit, puis coller le PVC ce qui évite d’avoir le PVC qui se creuse au niveau des joints
Opter pour un PVC avec une sous-couche technique évitant que le PVC se creuse au niveau des joints, sans avoir à appliquer de l’enduit

Concernant la pose, généralement on préfère coller le PVC sur le carrelage. Cependant, on peut également le poser sans le coller, ou plus précisément en utilisant un ruban adhésif double face uniquement sur les bords du PVC, c’est-à-dire au niveau du périmètre de la pièce.

Outre son prix, l’avantage du PVC est qu’il ne craint rien et qu’il est de ce fait très pratique quand on a des enfants en bas âge. Par contre, il est nettement moins esthétique que du parquet, du carrelage ou du stratifié.

Recouvrir le carrelage par de la moquette

Bien que peu plébiscitée, la moquette reste une solution qu’on peut envisager pour recouvrir un carrelage. Son intérêt est avant tout économique puisque la moquette ne coûte pas cher. De plus, elle se pose très facilement et très rapidement. La moquette est également très silencieuse et plus agréable quand on marche pieds nus. Enfin, elle existe dans une très large palette de coloris et de motifs.

Cependant, la moquette est difficile à entretenir. Il est compliqué d’enlever une tache, et année après année, la moquette perd clairement de son éclat. Elle est également réputée pour être un nid à acariens et pour être peu hygiénique.