Maison écologique : quel budget et quoi savoir ?

sur devis

La maison écologique devient aujourd'hui la norme pour toutes les constructions. Toutefois, il existe plusieurs catégories d'habitation respectueuses de l'environnement. Qu'est-ce qui les différencie ? Quel est leur prix ? .

Maison écologique : quelle différence avec une habitation traditionnelle ? 

La construction d’une maison est aujourd’hui régie par de nombreuses normes. Celles-ci visent notamment à réduire les consommation énergétique en optimisant par exemple l’isolation. La notion d’écologie est donc déjà bien présente dans les nouvelles constructions. Alors, comment différencier un logement traditionnel d’une maison écologique ?

En réalité, il faut savoir que depuis la RT 2012, toute nouvelle construction se doit de répondre à des critères écologiques. Il existe néanmoins plusieurs types de maisons écologiques qui se différencient par des caractéristiques spécifiques. Avant de lister les différences modèles de maisons écologiques, voyons comment elles se différencient.

Les matériaux

La maison écologique ne se réduit pas forcément à réduire la consommation énergétique une fois les lieux investis. Dans certains cas que nous verrons un peu plus loin, la notion d’écologie démarre dès la construction avec comme objectif la contribution à la préservation de l’environnement et de la santé. Cela passe donc en premier lieu par la sélection des matériaux : ils doivent être naturels ou propre, comme la maison écologique en bois, de sorte à éloigner tous risques nocifs pour les ouvriers intervenant sur le chantier.

Par ailleurs, ces matériaux, appelés écomatériaux, doivent également être recyclables pour contribuer au développement durable et présenter une empreinte carbone faible. 

maison et nature

 Les dépenses d’énergie 

La maison écologique a pour objectif de réduire au minimum l’utilisation d’énergie fossile, voire même de la supprimer totalement. Plusieurs dispositifs peuvent être mis en place pour y parvenir tels que :

  • La ventilation traversante : grâce à des entrées et des sorties d’air placées de manière stratégique, l’air circule facilement et assure la mission d’une VMC.
  • L’autoconsommation par l’énergie solaire, géothermique ou éolienne.
  • L’éclairage exclusivement à base d’ampoules basse consommation
  • La phytoépuration : le traitement des eaux usées par les plantes qui servent de filtre
  • La récupération d’eau
  • Le compostage pour transformer les déchets organiques en engrais

Le saviez-vous ?

Lorsque L’énergie est produite par une source naturelle (eau, vent ou eau), celle-ci est appelée « énergie verte ». 

Le prix

C’est évidemment l’un des critères qui va intéresser le plus grand nombre.

Aujourd’hui, même si les normes en vigueur exigent de ne pas dépasser une certaine limite en termes de consommation énergétique, la version écologique haut de gamme ne se contente pas de réduire cette production primaire, mais vise à la supprimer totalement. Dans ce cas, les différences de prix peuvent vite devenir conséquentes.

Contrairement à la maison traditionnelle qui utilise des matériaux très courants et très abordable comme le béton classique, la maison qui se veut véritablement écologique va privilégier les matières nobles. Son prix de construction est donc en toute logique plus élevé d’environ 10 à 20%.

Toutefois, sur le long terme, la maison écoresponsable s’avérera très rentable, puisque les charges seront amoindries. Enfin, sur le plan de la revente, la maison écologique est généralement mieux valorisée qu’une résidence classique.

Il peut être intéressant de comparer les prix pour trouver un constructeur de maison.

Les différents styles de maisons écologiques et leur prix

Il existe plusieurs catégories de maisons écologiques. Voici une rapide présentation des différentes prestations que vous pourrez trouver sur le marché.

La maison basse consommation

Il s’agit du modèle le plus répandu aujourd’hui puisqu’il correspond à l’une des dernières normes en vigueur en matière de construction : la RT 2012 (en savoir plus ici). La certification BBC est garante d’une performance énergétique élevée de la maison. Les constructions doivent respecter une limite à ne pas dépasser en termes de consommations d’énergie (50 kWh d’énergie primaire par mètre carré et par an).

Les critères varient essentiellement selon la région et la surface habitable. Dans tous les cas, une maison identifiée comme bâtiment basse consommation doit correspondre aujourd’hui aux normes de toute nouvelle construction. 

Le tarif d’une maison basse consommation correspond à la tranche élevée da la maison traditionnelle. Il faut compter entre 1 000 et 1 500 € / m2 environ.

La maison passive

L’objectif d’une maison passive est d’utiliser principalement les sources naturelles comme le soleil pour se chauffer. Elle équivaut à une maison très basse consommation énergétique. La construction va s’appuyer sur l’orientation pour déterminer l’agencement de la maison et le placement des vitrages. Ces derniers sont destinés à occuper entre 40 et 60 % de la surface totale des murs du bâtiment. 

le coût de construction est en moyenne 20 % plus élevé qu’une construction traditionnelle. 

maison passive

La maison ossature bois

Également connue sous le sigle MOB, cette catégorie d’habitation s’appuie sur une structure en bois. Son intérêt repose à la fois sur le caractère noble et naturel du matériau, mais également sur la facilité d’adaptation de l’architecture à tous les styles, puisque le bois autorise toutes les configurations. 

Côté prix, il reste très abordable et se rapproche des 1 000 € / m2 

La maison bioclimatique

La maison bioclimatique est une habitation qui se fond dans le paysage et qui se sert de la nature pour fonctionner sans pour autant la dégrader. Grâce à l’environnement qui l’entoure, l’habitation bioclimatique est performante sur le plan énergétique sans avoir recours à l’énergie grise. 

Cet habitat écologique répond à des normes très strictes et nécessite un réel savoir-faire dans la construction. Elle réclame donc l’intervention d’un expert qualifié. C’est pourquoi son tarif est assez élevé et peut atteindre facilement 2 000 € / m2.

La maison positive

Ce type d’habitation a pour objectif de produire plus d’énergie qu’il n’en consomme en utilisant exclusivement des sources renouvelables. Outre la conception de la maison qui s’appuie sur son orientation pour profiter au maximum de la chaleur renvoyée par le soleil, celle-ci repose également sur d’autres dispositifs tels que des panneaux solaires. C’est ce qu’on appelle également une maison autonome.

Le sujet de la construction vous intéresse ? N’hésitez pas à parcourir notre série d’articles liée à ce sujet. Vous y trouverez notamment les spécificités de certaines habitations (container, maison en kit, en bois, maison contemporaine) et des tarifs selon la surface (ex : quel prix pour une construction de 100 m2).

estimation
Ne partez pas tout de suite!
Comparez le prix des artisans près de chez vous !
Gratuit et sans engagement
Non merci, je suis déjà en contact avec un artisan.
close-link